Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les autorités tchadiennes doivent s'investir pour assurer la sécurité des populations et garantir la paix civile à tous //

Archives

Publié par Mak

Éviter l’amalgame et poser le vrai débat national au Tchad
En réaction aux manifestations qui ont eu lieu ce samedi dans le pays, le ministre de la communication du Tchad, a rendu public un communiqué de presse, dans lequel, il exprime sa vive préoccupation et désapprobation de constater que les initiateurs de la marche justifient leurs actes en trouvant un bouc-émissaire au problème Tchado-Tchadien.
 
A l’appel de Wakit Tamma et d’un ancien ministre tchadien ayant servi l’Etat, des manifestations autorisées par le Ministère de la Sécurité publique, ont eu lieu au Tchad. Elles ont drainé dans les rues de la capitale tchadienne des élèves et jeunes.
A la demande des organisateurs de cette marche, les autorités de la transition à travers le Ministre de l’Intérieur, ont donné leur accord pour permettre à ces derniers d’exprimer leur opinion de manière pacifique et apaisée. Mais malheureusement, l’engagement pris par les uns et les autres n’a pas été respecté et a conduit à des excès
Sous l’effet de la colère non maîtrisée, les manifestants ont saccagé des stations-service appartenant à leurs concitoyens tchadiens prétextant que celles-ci seraient les biens des Français.
Aujourd’hui, il nous est permis de relever que Paris reste pointé de doigt comme bouc-émissaire de la situation que traverse notre pays depuis des décennies.
Il est temps qu’intellectuels, citoyens, responsables politiques et associatifs évitent l’amalgame d’indexer la responsabilité étrangère et de l’associer aux débats politiques intérieurs.
La question tchadienne doit interpeller en premier le lieu les citoyens de ce même pays qui doivent poser le vrai débat pour trouver des solutions aux différents maux qui les opposent.
Les violences verbales, les actes de vandalisme d’œuvre d’arts, des matériels, engendrent des conséquences incalculables et pénalisent l’économie d’un pays.
Les différents leaders qui portent la parole publique de toutes les sensibilités politiques et autres doivent savoir raison garder et faire preuve de lucidité dans leur analyse du contexte politique. Il est souhaitable qu’ils tiennent des propos pédagogiques pour canaliser et structurer leurs prises de paroles afin d’éviter d’envenimer et d’abîmer une situation politique fragile.
Que le débat national soit posé autrement pour permettre aux Tchadiens de tous les bords qu’ils soient d’exprimer leur opinion de manière apaisée afin de chercher des voies et moyens susceptibles de sortir notre pays de toute forme d’extrémisme violent comme ultime recours aux revendications politiques et sociétales.
Makaila.fr