Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Cinéaste et réalisateur tchadien, réfugié à Grenoble, SOW Aboubakar a présenté Samedi 21 novembre 2021, dans la soirée devant un public composé des militants associatifs, chercheurs et amis, son documentaire intitulé « Debycratie ».

La salle associative de Transfo de Grenoble, a accueilli,  le public dans le cadre de la projection du documentaire « Debycratie », réalisé par notre compatriote tchadien SOW Aboubakar, lui-même, reconnu réfugié politique au titre de la convention de Genève sur la protection des réfugiés et apatrides.

C’est un documentaire de 52 minutes, captivant et émouvant, les personnages choisis viennent essentiellement de la sphère politique, syndicale et  associative.

Une large part du documentaire, a été réservée à l’homme politique et député tchadien, Béral Mbaikoubou. Il a diagnostiqué le mal tchadien et relevé les entorses qui minent la société tchadienne par une approche à la fois politique, sociologique tout en appelant les tchadiens à faire preuve de dépassement pour sauver le pays.

La syndicaliste et militante tchadienne, Demba Karyom,  a dénoncé les entraves à la liberté syndicale et la mauvaise gestion qui caractérise l’aide publique au développement en demandant à la France d’être exigeante à l’égard des autorités de Ndjaména.

Une séance consacrée aux échanges avec le réalisateur,  a permis au public de lui poser des questions et d’apporter des contributions.

Une stratégie de diffusion du documentaire, est mise en place  afin de permettre au public français, européen, tchadien et africain de se saisir du cas du Tchad où la démocratie est stagnée depuis 30 ans.

Makaila.fr