Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

La crise sanitaire de Covid-19 qui affecte l’humanité depuis bientôt deux ans, a complexifié et détérioré les relations humaines entre les uns et les autres. Cette situation a rendu difficile les rencontres amicales, fraternelles, familiales, associatives et politiques au sein d’une société terrifiée par la pandémie.

Si l’avènement de la vaccination est à saluer par une portion de la planète, il faut en revanche, relever les restrictions des mouvements imposés à tout le monde pour accéder dans les lieux publics.

En France et en Europe, il nous est permis de constater pour faire des courses, partager un café avec des amis, effectuer des longs voyages dans les transports en commun (bus, train avion), il est impératif de se munir un certificat covid dématérialisé ou en papier sinon, vous ne pouvez avoir accès en rien.

La semaine dernière avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire, lors d’un récent rendez-vous avec un chercheur travaillant sur les conditions d’accueil et le parcours des réfugiés en France, on a failli reporter une réunion importante le tenancier du café, m’a contraint à faire illico-presto, mon test PCR sans cela nous ne devons disposer.

Mardi dernier, à l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle, un ami étranger qui devrait voyager pour le Tchad, a été empêché d’embarquer à bord d’avion malgré qu’il ait pris un vaccin, il lui a été demandé de présenter le test PCR.  Son voyage a été annulé faute de ce test.

Ce soir, des amis à moi qui m’avaient accompagné ont été empêchés par les agents de sécurité à l’entrée des trois fontaines à Cergy-Pontoise en région parisienne.

Autre paradoxe, même vacciné, le port du masque est rendu obligatoire pour tous. Alors que faut-il faire ? Soit la vaccination protège contre la Covid-19 et permet le retrait des masques, soit elle ne l’est pas.

Cette histoire de vaccination et les mesures liberticides, ont suscité en France et ailleurs des levées des boucliers d’une proportion importante dans l’opinion publique à l’échelle planétaire avec des manifestations de protestation.

L’approche actuelle des acteurs institutionnels et des organisations internationales spécialisées ne semble pas rassurée une large partie de l’opinion publique totalement perdue.

Makaila.fr