Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

 

 

Le Nouveau Parti Anti-Capitaliste(NPA), organise du 22 au 25 août, sa 23 ème université d'été au village des vacances du Port Leucate, près de Perpignan à 5heure du train de Paris.
Nous avons eu l'honneur et le plaisir d'être invité comme intervenant à l'université d'été de l'un des partis politiques français le plus solidaire avec les peuples opprimés du monde.
Plusieurs ateliers traitant des thématiques internationales ont été animées par des militants, experts et enseignants, journalistes et autres.

 

Ce mardi 24 août, deux importants ateliers sur les luttes des peuples ont eu lieu.
L'un intitulé : l'ennemi de mon ennemi est-il mon ami ? Le campisme, une impasse des luttes anti- imperialistes. Il a été animé par Gilbert Achar, enseignant-chercheur à Londres en relations internationales et spécialiste du Moyen-Orient et de l'Afrique. Il a longuement exposé sur l'auto-determination des peuples à disposer d'eux- mêmes en invitant les mouvements populaires d'emmancipation à la vigilance lorsqu'ils font appel à des puissances imperialistes pour les soutenir dans lutte.Il a illustré ses propos par les exemples des syriens révoltés contre Bachar Al Assad qui n'ont pas obtenu le soutien nécessaire des puissances étrangères qui les avaient incités.
Le deuxième atelier. La Françafrique: s'opposer à l'impérialisme et aux régimes oppresseurs. Il traite l'épineuse question après les 60 ans d'indépendance des pays sous influence de cette nébuleuse entretenue par Paris dans ses ex-colonies. Modéré par Christian Varin,membre de la Commission Internationale du NPA, le Panel est animé par Bernard Schimid, avocat et militant impliqué dans plusieurs mouvements anti-imperialistes en France et de Makaila Nguebla, blogueur et réfugié politique en France.

 

Les deux intervenants ont partagé leurs analyses sur la méthode de domination et de l'exploitation du continent par l'ex- puissance colonisatrice.

 

Plusieurs intervenants ont pris la parole pour dénoncer l'aide publique au développement, l'externalisation et la gestion des flux migratoires et sujets qui préoccupent les luttes sociales et politiques.
Il faut retenir que la 13eme édition du NPA,marque la volonté de ses membres et militants à plus de solidarité et s'engagements avec les forces progressistes et anti-imperialistes.

 

Makaila.fr