Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

 

Au Tchad, l’affaire Tom Erdi

mi continue à alimenter le débat sur la toile et les réseaux sociaux en général avec des interprétations diverses et variées. La version donnée par les sources autorisées égyptiennes et tchadiennes pose problèmes aux membres de la famille de l’opposant et des exilés tchadiens détenteurs de statut de réfugié politique à travers le monde. On a voulu justifier cette disparition en causant Tom Erdimi de tous les péchés.

Quant était arrêté l’Universitaire et opposant Tom Erdimi ?

A cette question, personne n’est à mesure de répondre exactement parce que, les uns parlent d’avril, d’autres de septembre. Par contre Thomas Dietrich, citoyen français engagé dans le combat démocratique au Tchad, a déclaré à Makaila.fr, avoir échangé avec l’opposant au mois de janvier 2021. Ses affirmations sont plus crédibles, car elles sont confirmées par les proches de l’opposant.

En effet, depuis son arrestation, les autorités égyptiennes ou tchadiennes, ont présenté l’universitaire tchadien et opposant comme un opposant dangereux, impliqué dans la déstabilisation de la Libye à travers le trafic des drônes. Nombreuses personnes qui connaissent Tom Erdimi, démentent et jugent cette affirmation stupide de la part de ses promoteurs.

Ahmat Kogri et les renseignements français soupçonnés

Selon les sources proches de la famille Erdimi et des membres de l’opposition tchadienne en exil, cette affaire remonte à 2019, où Tom Erdimi avait accusé les autorités françaises dans un audio qui a largement circulé sur les réseaux. Il est clairement reproché à la France d’être intervenue militairement grâce à ces aviations pour bombarder les colonnes de l’Union des Forces de la Résistance (UFR) qui avaient leur incursion en territoire tchadien depuis la Libye.

Pour Timan Erdimi, frère, jumeau de Tom, « les renseignements français et tchadiens à travers Ahmat Kogri, sont derrière cette arrestation de mon frère ».

Des réfugiés tchadiens en Egypte convoqués

Après la révélation sur la disparition de l’opposant Tom Erdimi, on vient d’apprendre que plusieurs réfugiés tchadiens vivant en Egypte viennent d’être convoqués par la sécurité nationale de l’Egypte. Leur organisation Africans Refugees Rights dirigé par un ressortissant s’alarme de cette situation.

La disparition de Tom Erdimi, risquerait d’être un précèdent dangereux pour les pays signataires de Convention de Genève de 1951 sur la protection des réfugiés et des apatrides si jamais aucune mobilisation au niveau international n’est faite pour défendre les droits des réfugiés politiques dans le monde.

Les membres de la famille Erdimi, l’UFR et les mouvements d’opposition tchadiens en exil, envisagent rapidement de saisir les institutions internationales en charge de cette question pour faire respecter le droit d’asile et le droit à la protection internationale.

Makaila.fr