Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

FAMILLE ET POUVOIR : À QUOI JOUE YAYA  DILLO?

Depuis son aventure en politique, M. Yaya Dillo Djero multiplie des stratégies pour se frayer un chemin dans l'espace politique, en usant tantôt, de la plate-forme du Front Nouveau pour le Changement (FNC) ou du Parti Socialiste Sans Frontières (PSF) dont il est militant. Il monopolise ainsi le FNC, en arborant certaines avenues avec des affiches à sa gloire. Certains citoyens lui reprochent son silence face à la dérive de la junte militaire, dont il n'a, d'ailleurs, pas condamné l'avènement au pouvoir dans des conditions moralement condamnables et inacceptables en démocratie.


Lors d'une manifestation politique, la semaine dernière, à N'Djamena à l'espace Fest'Africa, dans le 6ème Arrondissement, il s'est livré à une sorte de campagne présidentielle, mettant en scène des ralliements dont seuls lui et ses affidés comprennent le sens. 
Des doutes subsistent, quant à la volonté réelle du neveu de feu Idriss Deby de prendre des distances avec son cousin parachuté à la tête du Tchad. 
Pour beaucoup d'observateurs, les agitations de Yaya Dillo sont comme une diversion pour consolider le pouvoir de son cousin Mahamat Kaka. 
Aujourd'hui, au sein du FNC,  les murmures se font grandissants sans que Yaya Dillo, lui-même, ne soit officiellement informé. Plusieurs chefs de partis, membres de cette plate-forme, ne voient pas d'un bon œil la volonté de cet ancien maquisard de s'accaparer du FNC. D'ailleurs, beaucoup d'entre eux ont boycotté le meeting organisé à l’espace Fest'Africa. Pour un chef de parti qui a requis l'anonymat, « Il y a un mélange de mégalomanie et de dol dans la stratégie mise en place par Yaya Dillo ».
En mars 2021, la candidature de l'homme de Wadi Fira a suscité beaucoup d'espoir, même si l'aventure s'est arrêtée au dépôt de candidature par la suite. 
Tous les Tchadiens s'étaient levés, comme un seul homme, pour condamner l'attaque terroriste dont il était victime à son domicile, attaque ayant provoqué le décès de sa mère et autres proches de lui.
Aujourd'hui, Yaya Dillo a intérêt à ne pas doucher les espoirs de quelques citoyens qui croient encore en lui, sinon le karma pourrait lui jouer de sales tour.


(Article publié in journal SALAM Info, n. 34 du 15 au 25 juin 2021)
Martin INOUA DOULGUET