Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Décidemment, l’organisation continentale, l’Union africaine (UA) et la France font preuve sans surprise d’appréciation subjective et sélective des coups d’Etat à travers le monde. Tout dépend du poids des auteurs du putsch et du pays concerné par cet acte jugé tantôt bon tantôt mauvais.

Le coup d’Etat au Mali vient d’être condamné par les institutions véreuses et les Etats peu respectueux de leurs engagements au niveau international. Curieusement, il y a à peine 45 jours, une junte militaire s’est emparée pour confisquer le pouvoir au Tchad. L’Union africaine et la France ont fait du cas tchadien, une exception désastreuse frustrant 16 millions des citoyens tchadiens qui se battent depuis 30 ans pour la démocratie et l’Etat de droit.

Aujourd’hui, très clairement, on peut affirmer sans risque de se tromper que la condamnation du coup d’Etat au Mali est disproportionnée voire illégale tant à tous les niveaux. Cette démarche condamner fermement  tel pays et d’épargner tel autre, dénote l’ambivalescence des institutions régionales et leurs partenaires étrangers peu recommandables sur les questions démocratiques.

Au regard de cette condamnation du coup d’état au Mali, l’Union africaine et la France n’aident pas les Africains mais mettent le continent dans une situation confligène et anxiogène.

Makaila.fr