Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Le président de la CNDH, Djidda Oumar Mahamat, veut-il assassiner Masra Succès?
Les masques de certains hommes qui font le jeu trouble commencent à tomber.
 
Le président de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH), Djidda Oumar Mahamat est un personnage sulfureux qui entretient le clivage pour mieux diviser les Tchadiens et garantir ses arrières avec le système politique en place au Tchad. C'est scandaleux pour celui qui prétend être un défenseur.
 
Le dernier acte en date est l'organisation des manifestations contre le leader des Transformateurs, Succès Masra. Ces manifestations sont l'œuvre du président de la CNDH. Cet escroc et délinquant économique a pris langue avec la vice-présidente du Conseil Économique Social et Culturel (CESC), Haoua Gamané pour vouloir assassiner socialement, politiquement voire physiquement Succès Masra.
 
Les manifestations du 29 avril contre le jeune politicien avait pour but de liquider Succès Masra. Selon les personnes contactées, l'ancien banquier a compris le jeu et n'a pas répondu aux provocations. Cela lui a permis d'éviter le pire, car quelques commandos seraient juste derrière les dames pour l'assassiner.
 
Avant ce plan machiavélique ourdi contre Masra, Djidda Oumar était l'instigateur principal des souffrances qu'a connues Mahamat Nour Ibedou.
 
Selon les confidences du personnel de la CNDH, c'est le président de ladite institution qui a fait feu de tout bois pour déchoir Ibedou de la CTTDH et lui faire boire toutes les humiliations et subir toutes les souffrances. C'est ensemble avec l'ancien ministre de la Justice, Djimet Arabi qu'ils ourdissent tous les mauvais plans de liquidation des leaders politiques, de la société civile et de la presse., nous confie un commissaire de la CNDH qui a requis l'anonymat.
 
Actuellement, Djidda Oumar et Haoua Gamané seraient en train de manipuler les organisations satellites de rendre la vie dure à Succès Masra et autres leaders.
 
Eu égard à son comportement, cet homme n'est plus digne de représenter la CNDH qu'il manipule à souhait pour servir les intérêts personnels. Succès Masra est le principal leader dans le viseur de ce duo qui aurait la bénédiction de Mahamat Zen Bada. Haoua Gamané, concubine de Zen Bada ne s'en cache pas de le montrer comme soutien dans sa haine contre le président des Transformateurs.
 
Pour rappel, Djidda Oumar, délinquant économique doit rembourser une somme de 30.900.000Fcfa à l'ADAC (Autorité de l'Aviation Civile) selon un audit diligenté en 2017.
 
Djidda Oumar, Haoua Gamané, Zen Bada et Djimet Arabi sont contre la paix sociale au Tchad. Ils doivent savoir que désormais, ils sont dans le collimateur du peuple tchadien et que tout ne sera plus comme avant.
Makaila.fr