Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

 

 

Après avoir déjoué les manœuvres sordides du sulfureux SG du MPS, c’est le tour des Itno d’organiser un conclave pour récupérer la Direction Générale de la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT). Cette réunion à huis clos n’a rassemblé que les enfants du défunt et ses neveux, notamment Abdelkerim Idriss Deby, Hisseni Idriss Deby, Daoussa Idriss Deby, Ali Timan Deby, Yacine Hissein Mahamat Itno.
Dans leur viseur, il faut prendre le contrôle de cette société, une véritable vache pour piller comme dans leurs habitudes. Cette fois-ci, ils n’auront pas la chance de dilapider. Le peuple a le regard tourné sur cette Société des Hydrocarbures du Tchad. Selon des sources concordantes émanant du Palais rose, c’est un véritable complot qui vise à débarquer sans ménagement l’actuel patron de ladite société de commercialisation des produits pétroliers. Ils ont sans preuve tangible accusé l’actuel DG d’avoir signé un contrat de huit(08) milliards de francs CFA pour la construction des stations-services et seront financés par un découvert fait auprès des Banques de la place. D’après nos investigations, il ressort qu’il n’y aucun contrat de ce montant signé par la SHT et elle n’a jamais contracté un découvert auprès des Banques de la place. C’est un montage grossier afin de mettre à sac cette entreprise. Ce temps de pillage des ressources financières des entreprises étatiques sont à jamais révolues. Rien ne sera comme avant.
Cette même source de la Présidence de la République nous confie que les instructions reçues de la haute hiérarchie comme le calme à tout bout de champs le Ministre du pétrole et de l’énergie Oumar Torbo Djarma.
C’est le Secrétaire Particulier du Comité militaire de transition (CMT), Idriss Youssouf Boy qui s’est déplacé personnellement au Ministère de Pétrole et de l’énergie pour intimer l’ordre au Ministre de Pétrole de prendre des mesures drastiques en bloquant tous les comptes de la SHT dans toutes les Banques de la place sans mesurer les conséquences qui adviendront. Lui, en sa qualité de Ministre du Pétrole ne connaît rien du fonctionnement de cette Société. C’est une Société qui fonctionne selon la loi OHADA (Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique). Toutes les décisions concernant le fonctionnement de la SHT émanent toujours du Conseil d’Administration (CA). On ne peut pas se lever un matin et suspendre les comptes de la SHT même si le Ministre de tutelle ne sait rien de l’OHADA.
Tout ce montage vise à placer un membre de la famille à la tête de cette société. Le peuple est averti, cette pratique injuste ne passera plus et ceux qui dirigent cette fameuse transition doivent être très vigilants pour s’opposer aux prédateurs de tout poil qui écument le palais rose. Gérer certaines entreprises comme un butin de guerre, c’en est fini. Ceux qui organisent la dilapidation des biens de l’Etat seront dénoncés sinon traqués jusqu’à leur dernier retranchement. Tôt ou tard, ils répondront des crimes économiques.
Il faut rappeler que la SHT est une société à capitaux publics dont la gestion relève exclusivement du droit comptable OHADA. Une fois de plus, retenez que toutes les décisions stratégiques sont prises lors des Conseils d’Administration (CA). Selon nos enquêtes, le Ministre du Pétrole, depuis son arrivée à la tête dudit département a toujours lorgné cette société pour se faire pleines les poches mais, il a été toujours freinés dans ses visées. Cette fois-ci, il a trouvé une occasion pour se positionner en vue de se tirer d’affaires.
Pour rappel, Daoussa Idriss Deby est le fils du maréchal défunt qui a dirigé pendant longtemps la Direction Générale des Grands Travaux et Projets Présidentiels. Il a détourné sans honte jusqu'à ce que le presse crie haro avant son défunt père ne supprime cette institution. Aucune trace du contrôle sur ses traces. Le marché de Biltine est un exemple de son échec. Nous y reviendrons. Quand à Yacine Hissein Mahamat Ito, frère de la DG de la STE, cet homme est un plaisantin, sans niveau qui saigne à blanc les sociétés sous tutelle de la SHT. Aujourd'hui, son cousin Seid Idriss Deby ne veut pas entendre parler de lui à cause de sa voracité et de légèreté. L'on reviendra sur l'affaire d'achat de la voiture de son cousin Ali Timan Deby.
Depuis la mort du maréchal-président, ses enfants et neveux semblent bien pressé de se partager le butin. Le président du CMT est le garant de leur forfaiture.
(Affaire à suivre)
Correspondance particulière