Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Qu'est-ce qu'un homme politique au Tchad ? Une fine  analyse de Gaya - Ple Seid

La campagne électorale est la période précédant une élection, durant laquelle, les candidats et leurs partis politiques font leur promotion dans le but de convaincre les électeurs afin de récolter le plus grand nombre de voix possible. Certains chefs des partis ont oublié leur rôle !

Pour imprimer une nouvelle philosophie politique dans la conscience des citoyens tchadiens, il parait normal de définir en bref ce qu'on entend par " HOMME POLITIQUE " au sens noble du terme et dire quelles sont ses qualités car l'homme qui ne sait intégralement ce qu'il fait produit la plupart du temps de ses actions historiques sur un fond d'inconscience.

C'est après avoir pris conscience de ses devoirs de " chef politique " que le politicien tchadien pourra devenir un homme politique et donner un sens positif à ses actions, se mettre sur la scène publique suppose que l'on a un idéal à atteindre. Cet idéal ne peut être atteint que par l'effort de tous les citoyens tchadiens unis autour d'un programme politique clair. Ainsi, un chef politique n'est ni un mégalomane, ni un belliqueux. Il n'est plus un homme anachronique car l'homme politique anachronique obéit à des opinions qui mèneront inexorablement son pays aux désastres.

 Le vrai chef politique n'est pas un pragmatique du fait que le chef pragmatique est prisonnier des majorités du moment. Il ne se soucie pas du lendemain donc ne prévoit rien pour l'avenir de la nouvelle génération. Les jeunes vivent sans espoir ! Or dans la vie politique " gouverner c'est prévoir", on ne conduit le peuple qu'en lui montrant un avenir, le chemin aux jeunes, un chef politique est aussi un marchand d'expérience. Un bon chef politique qu'il soit opposant ou au pouvoir est celui qui:

- cherche le bonheur de ses citoyens en créant des conditions aussi nécessaires pour leur épanouissement moral, matériel, intellectuel, politique, économique et social.

- suscite des compromis entre les acteurs sociaux afin d'empêcher la " science de la direction de la cité ".

Le rôle d'un détenteur de pouvoir est de :

- dominer le champ politique national car il est le chef de la Nation;

- règler et rationaliser la vie politique;

- empêcher les groupes etniques de s'entre-tuer;

- s'efforcer de prendre et charge certaines attentes des citoyens et leur donner satisfaction ( eau potable et électricité );

- formuler un programme politique séduisant et unifiant;

- dialoguer avec ses sujets et faire de cela son cheval de bataille.

Au vu de ses devoirs de chef politique, quel sens devons-nous donner à l'activité politique pour bâtir un Tchad nouveau, fraternel, juste, prospère, uni et fort avec une justice pour tous ?

A l'heure actuelle où l'avenir du Tchad s’obscurcit, il importe que l'homme politique tchadien ait une réelle volonté de changer les choses et de gouverner ce pays à multiples contrastes. La politique ne soit plus pour l'homme politique tchadien l'affaire des guérilleros, mais celle des technocrates c'est-à-dire des personnes qui possèdent le savoir leur permettant d'unir les énergies et la tempérance pour organiser la concorde et assurer le bonheur de la cité.

Les manipulations de l'ethnocide et de le confessionnalisme cessent car elles ont conduit les tchadiens collectivement à des massacres horribles de notre histoire récente. L'homme politique doit séparer la spiritualité de la temporalité et le privé du public.

Les luttes politiques se déroulent dans la sphère politique et n'engagent que les acteurs politiques, l’ethnie doit cesser car elle ouvre la porte aux citoyens de s'entretuer aveuglement pour des petits intérêts.

La vie politique d'un pays comme le Tchad ne peut en aucun cas se consolider par des telles pratiques sinon vous mettez le pays en danger.

De même,  il faut que la scène politique tchadienne change de configuration, c'est-à-dire obéissent aux critères des grandes Démocraties avec des valeurs  et d’idéologie par exemple de « Gauche » ou de « Droite » soit une mouvance au pouvoir et une opposition bien structurée en face. Cette structuration de la vie politique tchadienne nous permettra d’éviter les chanteurs et danseurs au rythme des Griots de la République.

Mais non une centaine de partis politiques sans rien faire pour la cause du peuple tchadien, d'ailleurs cela dure depuis des décennies. L'idée favorisera l'alternance au pouvoir et limitera l'aventurisme et la versatilité de nos hommes politiques au Tchad. Des partis dits « neutres »  appelés au Tchad des " Partis satellites " ou tout simplement accompagnateurs, doivent être bannis de  la scène politique tchadienne.

Mais à part la révision de la constitution, de la pratique politique, la réforme de la configuration politique, il parait aussi nécessaire de revoir les critères des dossiers de candidats à la députation, cela semble important pour le peuple tchadien. Pour ne pas avoir des députés décrétés ou bien des députés frauduleusement élus au profit du parti au pouvoir, il est sans nul doute vrai que l'assemblée Nationale Tchadienne est l'une des médiocres de continent africain. Actuellement elle ressemble à une simple chambre d'enregistrement et de légalisation des décisions ( lois ) du parti au pouvoir ( MPS ) et son inspirateur MIDI.

Une observation, attentive peut nous amener aussi à dire qu'elle est une Assemblée révolutionnaire militaires compte tenu de la manière dont les officiers supérieurs de l'armée trouvent leur compte en s'imposant. De même les commerçants ont trouvé un moyen sûr d'avoir un passeport diplomatique leur permettant de vaguer normalement à leurs activités à but lucratif. Ils voyagent des pays en pays... C’est du véritable business en politique

Ainsi, nous souhaitons que les représentants du peuple aient désormais un bon niveau intellectuel afin de défendre valablement les intérêts des citoyens tchadiens, pour ne pas réduire l'Assemblée nationale à une chambre d'enregistrement des lois sans aucun véritable débat contradictoire.

Vouloir niveler ces différences à coup de décrets ou à coup d'armes compte assez de risques au peuple tchadien. Alors toutes ces propositions ne peuvent être opérationnelles que par la volonté du peuple tchadien.

Gaya - Ple Seid

Tél: +4748127122

Email: bitkine2002@yahoo.fr