Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Alliée historique et inconditionnelle du pouvoir d’Idriss Deby, la France vient d’être pointée du doigt par ce dernier qui l’accuse d’avoir tué Ngarta Tombalbaye, ancien président du Tchad de 1960 à 1975 alors qu’il tenait un discours de campagne en marge de la présidentielle du 11 avril 2021.

A Soixante douze heure de l’élection présidentielle tchadienne, le Président Idriss Deby en plein meeting, a révélé à ses électeurs que l’ancien président, Ngarta Tombalbaye a été renversé par les Français parce qu’il aurait refusé de leur accorder l’exploitation du pétrole de Doba au profit des Américains. Ce qui serait selon à l’origine du coup d’Etat de 1975 dont ce dernier a été assassiné.

Chose incompréhensible dans la révélation du dirigeant tchadien, est qu’il a refusé de parler du cas de son prédécesseur Hissein Habré qui, lui, aussi, aurait signé son arrêt de mort en offrant l’or noir du Tchad aux Américains. Ce qui lui a permis à Idriss Deby d’accéder à la magistrature suprême grâce à ces mêmes français qui ne cessent de le soutenir contre leurs propres valeurs.

Pourtant, nombreux sont les observateurs tchadiens qui estiment que Deby doit sa longévité au pouvoir actuel grâce à Paris sinon la rue tchadienne aurait raison sur lui.

Il est de notoriété publique que le chef de l’Etat tchadien est souvent imprévisible et cette fois-ci il n’a pas épargné ses propres souteneurs français qui refusent d’écouter ses opposants et les membres de la société civile ainsi que les exilés politiques tchadiens accueillis chez eux pour protéger Idriss Deby et les siens.

Makaila.fr