Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Tchad: le CR SYNAD conteste la distinction accordée au DG des douanes et se démarque
COMMUNIQUÉ DU CR SYNAD.
 
Par Décret numéro 2583/PR/2021 du 31 décembre 2020, Portant confinement de la ville de N'Djamena, le Maréchal du Tchad, Président de la République, Chef de l'État, Chef du gouvernement a interdit tout regroupement privé ou public de plus de 10 personnes. Que contre toute attente, un groupe d'individu se réclamant agir au nom de l'ensemble du personnel de la douane a décerné une attestation de reconnaissance à l'actuel Directeur général des douanes.
 
Le Comité de Restructuration du Syndicat national des douanes ( CR SYNAD) réunit en séance extraordinaire, se dit scandaliser et condamne avec la dernière énergie ladite propagande tendant à faire une publicité stérile en contrepartie de leur promotion individuelle qui n'a rien à voir avec les intérêts collectifs des douaniers.
De telle propagande ne saurait se faire en conformité avec les lois de la république prises pour protéger la population contre le COVID19, une période pendant laquelle le Maréchal du Tchad même s'est abstenu de recevoir les voeux de la nouvelle année 2021. La vidéo que nous avons en notre possession ressemble à un chef d'Etat Major ou un Chef de l'Etat qik passe en revue ses troupes. Il est à faire remarque que ladite cérémonie a été organisé en absence des douaniers professionnels et des leaders syndicaux quj sont chassés comme des malpropres au profit des bénévoles, des gendarmes, des policiers et ce, en dépit du Décret 898 de 2006 qui régit les métiers des douaniers. Le personnel de la douane ne réside pas seulement au tour du DG à N'Djamena, mais il comprend tous les douaniers sur l'ensemble du territoire national.
 
Le Comité de Restructuration du SYNAD met en garde l'entourage du DG des douanes, de cesser immédiatement avec ces manoeuvres qui n'ont que pour seul objectif de conserver leurs fauteuils. La douane tchadienne a besoin aujourd'hui d'une institution forte et non d'un homme fort comme dissipe Barack Obama. Même si, les collaborateurs du DG n'aiment pas les têtes de leurs collègue douaniers , ils doivent aimer leur métier en refusant de mettre la douane tchadienne dans le chaos plus jamais connu de son histoire. Toutes les réformes de la douane tchadienne engagées par l'actuel DG sont à déplorées: quelques exemples, l'Arrêté portant sur le contrôle des véhicules a été pris dans une confusion totale entre la date de la mise à la consommation des véhicules et la date de la déclaration des véhicules et ce, en violation flagrante de l'Acte III de l'UDEAC portant sur les abattements des véhicules usagers et des articles 331 et 332 du Code des douanes en matière de prescription de l'action douanière.
L'arrêté sur la valeur indicative a été également pris en violation flagrante de l'article 49 al2 du Code des douanes. La reforme du Système informatique SYDONIA actuellement confiée aux camerounais sans associer les professionnels de la douane pour déterminer avec efficience les éléments de taxation en douane afin de maximiser les recettes douanières est un manque à gagner pour l'Etat qui doit interpeller nos gouvernants. Il faut relever un vide alarmant dans la gestion des ressources humaines ou il faut être parents ou courtisans du DG pour prétendre à un poste de responsabilité, peu importe tes expériences, ta connaissance ou ton diplôme. La preuve est que la majorité des chefs de circonscriptions des douanes et les chefs de bureau des douanes de plein exercice qui devrait être des techniciens afin de maximiser les recettes douanières sont des non douaniers. Les grèves réplétives des opérateurs économiques , les prérogatives accordées aux chefs de site SYDONIA sui valident les déclarations en douane en lieux et placé des chefs du bureau, des chefs de section visite et chef de section recevabilité font que les efforts des réformes douanières consentis par les plus hautes autorités pour hisser la douane tchadienne au standard international sont bafoués et relèguent notre pays au dernier rang.
 
Face à ce constat amère, le Comité de Restructuration SYNAD tient à porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale que l'attestation de reconnaissance décernée au Directeur général des douanes du Tchad n'engage que les organisateurs qui sont au tour du DG et que le Comité de Restructuration SYNAD se réserve le droit d'entreprendre des actions idoines tendant à faire respecter les douaniers tchadiens.
 
Pour le CR SYNAD.
Le Président MBAIHOGUENON TANANGUEM Jude