Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Paris: Affaire Abbas Tolli : Makaila.fr au Tribunal de Paris ce mardi 26 janvier 2021

Communiqué de presse

 

              Affaire Abbas Tolli : Makaila.fr au Tribunal de Paris ce mardi 26 janvier 2021

La rédaction de Makaila.fr informe l’opinion publique nationale et internationale, son lectorat, ses amis et soutiens qu’elle sera au Tribunal de Paris ce mardi 26 janvier 2021 à 13heure 30mn dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à M.Abbas Tolli, ancien ministre des finances du Tchad et actuel Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), établie à Yaoundé au Cameroun.

En effet, l’affaire remonte à décembre 2017, suite à une publication d’un billet sur notre blog dont le nom du Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) est mentionné. Il s’agit de nominations à des postes à responsabilités dans les établissements financiers dont l’Etat tchadien est actionnaire majoritaire. M.Abbas Tolli qui a estimé être diffamé, a recouru à Me Benoît Goulesque-Monaux, dont le cabinet est situé sur l’avenue Franklin D.Roussevelt à Paris pour ester en justice notre site d’information.

Le 27 octobre 2020, le Tribunal de Paris a fixé le délibéré pour le 26 janvier 2021, de cette affaire qui dure depuis trois ans.

A l’instar de l’affaire Mohamed Khadami du nom de cet opposant djiboutien réfugié en France mis en examen et poursuivi par le régime d’Ismael Oumar Guelleh et dont la Cour d’appel de Paris a rendu le 26 novembre 2020, un arrêt de nullité de l’interrogatoire.

A l’instar de l’affaire de diffamation opposant la lettre du continent devenu  bi-mensuel Africa Intelligence au Président ivoirien Alassane Ouattara, dont la justice française a relaxé le 07 janvier 2021, Philippe Vasset, rédacteur en chef de la publication dudit journal. Au regard de ces verdicts encourageants, il faut saluer la justice française qui reste fidèle et fière de sa réputation pour sa tradition d’indépendance.

Makaila.fr a inscrit son engagement pour un journalisme citoyen en faveur de la justice sociale, de la bonne gouvernance, du respect des droits humains et des libertés, de la construction d’un Etat de droit et de la démocratie au Tchad. Il poursuivra son combat d’informer l’opinion publique tchadienne et la communauté internationale sur ce qui ne va pas au Tchad afin que les choses changent.

La libre expression de la diversité est gage de la stabilité, de la paix civile et de cohésion nationale, toute tentative d’obstruction à cette liberté d’expression, va effondrer l’espoir des peuples opprimés.

Nous renouvelons nos remerciements au Cabinet de Me Dominique Tricaud qui était de notre côté depuis le début de l’affaire, à Thomas Dietrich, écrivain et journaliste, à Mahadine Babouri, qui ont accepté de témoigner devant la justice française en notre faveur sans oublier les différents militants tchadiens et étrangers qui soutiennent pour le triomphe du droit et de la justice au Tchad.

Fait à Saint-Ouen l’Aumône, le 22-01-2021

                                                                   Contact presse :

                                                                                                               Me Dominique Tricaud

                                                                                                               Tel : 00.33.6.80.44.13.25

   Makaila N’GUEBLA

          Tel : 00.33.7.82.49.43.08 ou 00.33.7.58.15.40.79