Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

CotonTchad-SN/Olam : La Direction Générale prive au personnel du droit à la grève avec la complicité du Président de  la cour d'appel de Moundou...
CotonTchad-SN/Olam : La Direction Générale prive au personnel du droit à la grève avec la complicité du Président de  la cour d'appel de Moundou...
CotonTchad-SN/Olam : La Direction Générale prive au personnel du droit à la grève avec la complicité du Président de  la cour d'appel de Moundou...
CotonTchad-SN/Olam : La Direction Générale prive au personnel du droit à la grève avec la complicité du Président de  la cour d'appel de Moundou...
CotonTchad-SN/Olam : La Direction Générale prive au personnel du droit à la grève avec la complicité du Président de  la cour d'appel de Moundou...

Le torchon brûle encore et encore entre la Direction Générale et le personnel .

N'eût été le sauvetage de la CotonTchad-SN par Olam qui est brandi par nos dirigeants au haut sommet, apparemment rien ne vas plus à la CotonTchad-SN depuis l'arrivée d'Olam .

Rappel :

Depuis la signature du protocole d'accord(protocole douteux) entre la République du Tchad et le groupe Singapourien Olam,  c'est la descente aux enfers du personnel nationaux .

 Olam a réussi par instauré un management par la terreur contre le personnel tchadien en utilisant des méthodes,  entre autres :  Chômage technique, licenciements abusifs,  remplacement des cadres nationaux par des expatriés, intimidation des délégués du personnel ( la preuve en ai qu'à la dernière élection des délégués du perso nnel,  il n'y avait personne pour être candidat au poste de délégué du personnel,  Olam est obligé par reconduire quelques délégués sortants), c'est une honte pour la CotonTchad-SN, dans le passé le personnel se bousculait pour être délégué du personnel.

 

 Le dernier bras de fer entre Olam et les délégués du personnel,  c'est la revendication de reversement des différentiels de l'IRPP progressif retenue sur les salaires du mois de décembre 2020 ( cf : compte rendu de l'AG du personnel du 19 janvier 2020 ) .Olam a appliqué une méthode, disons le peu orthodoxe sur le calcul de la retenue de l'IRPP sur les salaires du mois de décembre 2020; Au plus grand regret, la plupart du personnel se retrouvait avec une retenue allant jusqu'à 30% du salaire  et c'est sans aucune explication convaincante. 

Les délégués du personnel avaient pris le soins d'écrire à la Direction des Relations Sociales (DRS) , pour demander des explications,  un délégué du personnel que j'avais interrogé sur ce sujet me disant, "par mépris ou bien comme nous avions coutume de dire "On répond à un imbécile par un silence " aucune réponse de la DRS".

Devant le silence de la DRS et le refus de la Direction Générale de recevoir les délégués du personnel , et suite  à  l' AG du personnel du 19 janvier 2021,un préavis de grève a été lancé par le personnel en date du 22 Janvier 2021 (cf : document,  PRÉAVIS DE GRÈVE)

" La goutte d'eau qui dépasse la vase " . Tenez vous bien ! Contre tout attente et avec des arguments peu motivés,  cette fois ci,  c'est le haut magistrat qui s'emmêle les pinceaux , Mr HASSAN  MAHAMAT HASSAN KHAYAR (Président de la cour d'appel de Moundou ) qui prend une décision unilatérale pour empêcher le personnel d'aller en grève (cf : document : ORDONNANCE AU PIED DE LA REQUÊTE) , pourquoi pas " AU PIED DU MUR ?"

La question que le personnel se pose ! Depuis quand la justice se mêle d'une affaire interne d'une entreprise,  et plus précisément le droit à la grève qui est un droit constitutionnel ?

 Nous interpellons Mr DJIMET ARABI (Ministre de la justice) de nous éclaircir sur ce sujets ? Martèle un autre délégué.

ESPOIR PERDU

Au mois d'août 2020 ,le président tchadien Idriss Deby Itno a  nommé son propre fils Oumar(El-Béchir ) Idriss Deby au poste de DGA chargé des relations publiques (celà veut dire que si la coton Tchad SN  a un problème avec l'administration  tchadienne, vous verrez le fils du président débarquer dans votre bureau,  rien de plus ).

Au moment de la passation des services,  le personnel avait nourri un espoir , surtout lorsque le nouveau DGA a pris la parole,  en disant qu'il est venu pour défendre les intérêts du Tchad et sa porte est ouverte au personnel et patati et patata...

Un autre délégué me disait : "Lorsqu'il (DGA chargé des relations publiques) nous a reçu,  nous avions cru en lui,  nous avions dit,  cette fois le Pr IDRISS DEBY a tiré sur le bon numéro et le personnel va être bien traité,  mais la  fleur de l'espoir a vite faner...

Au final nous avions remarqué que ce fils du président n'est rien qu'un bulldog au service d'Olam "

Le personnel tchadien est mis sur le  banc de touche.... Au dernières nouvelles le personnel et la Direction Générale n'arrivaient pas à trouver un terrain d'entente sur les droits du personnel,  le dossiers est actuellement entre les mains de la justice. Le problème est que le personnel réclamait des avantages qui leurs revenait de droits,  même suite au rappel de l'inspection du travail , la Direction Générale ne voulais rien entendre , l'inspection du travail est obligée par transférer le dossiers à la justice...

ET L'ETAT TCHADIEN ET SON PRÉSIDENT MARÉCHAL DANS TOUT ÇA...?

Disions le haut et fort, sur cette privatisation de la Coton Tchad SN, l'Etat tchadien et son président marechal se font avoir sur toute la ligne, mais le problème est qu'ils ne veulent pas faire marche arrière et revoir cette privatisation...?

Pour se racheter le maréchal tchadien devrait mettre sur ce coût son machin appelé IGE (Inspection Générale d'Etat ) et leur donner les moyens et surtout l'indépendance sur ce dossier... ? Nous vous assureront que des têtes vont tomber ,  peut être même dans la cour du maréchal...?

Mr le Président avec tous  les  respects que le peuple vous doit,  le personnel de la Coton/Tchad-SN savais que vous êtes attendu à Moundou dans les prochains jours,  demandez à recevoir les délégués du personnel de la CotonTchad-SN par l'intermédiaire de votre fils (DGA),  si jamais vous vous souciez de votre peuple...?

ET LES REPRÉSENTANTS DU PEUPLE DANS TOUT ÇA... ?

Ha nos valeureux députés. Les Tchadiens se souviennent de l'interpellation de l'ancien ministre des finances Mr MAHAMAT ALLALI ; Ce valeureux et incorruptible ministre qui ne voulais pas du tout accepter la prise en charge par l'Etat tchadien des passives (dettes) de la Coton Tchad SN  sans aucune contrepartie,  mais ce jour là tout les députés lui ont tombé dessus y compris  le député KEBZABO ( entre temps chef de file de l'opposition ) ...

 N'eut été ça,  les député de la zone méridionale,  à leur tête  l'honorable député  NIATOBÉ ont toujours pris partie POUR Olam au détriment des tchadiens .

Mrs les députés nous sommes à la veille des élections,  si jamais vos électeurs vous interpellent sur le dossier Coton Tchad SN.... Que diriez-vous ?

Correspondant particulier de makaila.fr