Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Trop d'injustice flagrante au Tchad
Il suffit juste de relire la liste des candidats admis à l’école des officiers pour confirmer ce que tous les tchadiens dénoncent tout bas et que Monsieur KEBZABO a eu le courage de le dire haut.
Il y a plusieurs régions au Tchad mais quand il faut recruter ou passer un test c’est les parents du président et ses acolytes qui sont sélectionnés on dirait qu’il n’existe pas d’autres tchadiens ou ils n’ont pas droit dans leur propre pays, sauf des devoirs. Dans cette liste il y’a environ 90% des sélectionnés qui appartiennent soit directement ou indirectement à la famille du président ou ses acolytes, comment un Etat peut exister avec cette injustice flagrante ? Les conflits inter communautaires ne cessent d’augmenter chaque jour sur toute l’étendue du territoire.
Le Ministre de l’Administration et du Territoire monnaie la nomination et se devenu un souk marché noir pour accéder à un poste de sous-préfet ou chef de canton pendant que les vrais cadres compétents sont sous l’ombre des Nimiers. Mais où va le Tchad ? Quand Dr Succes MASRA, KEBZABO, ALHABO, MAHAMAT NOUR IBEDOU, BARADEI BERDEI se battent pour la cause juste des autres tchadiens, nous devons suivre leur exemple, parce qu’ils continuent à payer des prix pour le sacrifice du peuple tchadien. IBEDOU a tout perdu, BARADINE en prison, BABOURI en exil à cause juste de la liberté et de l’injustice que le système actuel à instaurer depuis 30 ans. Il faut une transformation profonde pour rétablir l’État qui n’existe que de nom. Les opérateurs économiques sont en faillite de fait de la corruption qu’exigent les fonctionnaires pour obtenir un marché.
Il suffit aussi de voir le dernier marché des véhicules pour les gouverneurs et préfets que le Ministre de l’Administration a attribué à ses proches comme si tout est devenu pour la famille alors que l’argent appartient au contribuable tchadien.
ASSOCIATION PEUPLE <assopeupletd@gmail.com>