Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Incontestablement, Djimet Arabi, ministre de la justice du Tchad est devenu l’un des dignitaires du régime d’Idriss Deby le plus hostile aux activités des défenseurs des droits de l’homme et des libertés en général. Il s’est particulièrement illustré  par son extrême animosité à l’encontre de ceux qui osent critiquer le pouvoir de son mentor de manière pacifique et non violente.

Au moment où s’ouvre ce vendredi 04 décembre 2020, le procès de l’activiste tchadien, Kembah Didah Alain, fondateur du Mouvement Citoyen le Temps (MCT), et membre de la coalition Internationale, Tournons La Page, une autre affaire retient notre attention : celle du Secrétaire Général de la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme CTDDH), Mahamat Nour Ahmed Ibedou.

En effet, Didah Alain sera présenté demain devant le juge pour avoir fait partie des initiateurs d’un Forum citoyen interdit à la veille par un arrêté liberticide alors que Mahamat Nour Ahmed Ibedou, lui est victime d’un vaste complot orchestré depuis la présidence tchadienne pour l’éjecter de la direction de l’organisation dont il est fondateur.

Dans cette affaire dite d’Ibedou, Djimet Arabi est directement visé comme le principal instigateur et  responsable de cette conspiration visant à déstabiliser la CTDDH en remplaçant son Secrétaire Général actuel, suspendu par une ordonnance d’un juge aux ordres et acquis au pouvoir en place.

Pour les forces progressistes tchadiennes, le ministre de la justice d’Idriss Deby est désormais l’ennemi N°1 de la démocratie et de la construction d’un Etat de droit dans un pays ravagé par les violations massives et les atteintes innommables des droits humains.

Dans un communiqué de presse parvenu à Makaila.fr, le Comité Exécutif de la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme (CTDDH a dénoncé la prétendue Assemblée Générale concoctée  par le MPS pour sauter son Secrétaire Général, Mahamat Ahmed Ibedou connu pour ses prises de position claires et nettes contre les pratiques abusives du régime tchadien.

Le comité Exécutif de  la CTDDH dit réaffirmer son soutien indéfectible à son  Secrétaire Général Mahamat Nour IBEDOU en rejetant  toute manœuvre tendant à le museler.

Concernant, Djimet Arabi, l’histoire retiendra qu’il a contribué à mettre son savoir et son expertise au service d’une dictature rejetée par la majorité du peuple tchadien qui aspire au changement démocratique et à l’alternance politique.

Makaila.fr apporte sans réserve son soutien à la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme ainsi qu’à son Secrétaire Général Mahamat Nour Ahmed Ibedou, victime de l’acharnement du régime d’Idriss Deby à cause de son engagement sans faille à défendre les droits humains et les libertés de ses concitoyens livrés à eux-mêmes.

Makaila.fr