Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Conflit d'intérêt ou délit d'initié : le Directeur Général adjoint de la Cimenterie donne un marché de publicité à son journal
Conflit d'intérêt ou délit d'initié : le Directeur Général adjoint de la Cimenterie donne un marché de publicité à son journal
Conflit d'intérêt ou délit d'initié : le Directeur Général adjoint de la Cimenterie donne un marché de publicité à son journal
Conflit d'intérêt ou délit d'initié : le Directeur Général adjoint de la Cimenterie donne un marché de publicité à son journal
Conflit d'intérêt ou délit d'initié : le Directeur Général adjoint de la Cimenterie donne un marché de publicité à son journal

Le directeur général adjoint de la SONACIM (Société Nationale de Cimenterie), Allah-Ridy Koné, par ailleurs fondateur de l'université Emi Koussi et propriétaire du journal La Luciole commence bien à se lecher les babines.

Alors qu'il vient à peine de lancer son journal , le DGA d'octroyer un marché de publicité à ce canard qui n'est qu'à son numéro 001. Plusieurs pages ont été consacrées à la publicité de la Cimenterie de Baoré contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Allah-Ridy Koné ne se laisse pas faire et a créé ce journal juste pour détourner les marchés de publicité. Selon les indiscrétions de l'entourage du rédacteur en chef du journal, Dimanche Isaac Kassalatna, le journal La Luciole serait créé pour vivre de la subvention de la SONACIM. Il a laissé entendre, dans un bar au quartier Chagoua, qu'ils ne connaîtront pas la galère que connaissent les autres journaux privés du Tchad.
Les juristes doivent apprécier si cet octroie de publicité au journal du DGA de la SONACIM relève ou non d'un délit d'initié ou d'un conflit d'intérêt. Des enquêtes doivent être diligentées contre les auteurs de cette forfaiture présumée. Un journal de moindre audience auquel on octroie un marché de publicité au détriment des journaux qui existent depuis des années!!!! Allez-y comprendre quelque chose. 
Il faut noter que Allah-Ridy Koné est aussi membre du Bureau Politique National du MPS,  le parti au pouvoir au Tchad. Des enquêtes sont en cours en ce qui concerne ses relations avec les commerçants.
A suivre!!!!