Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

LE MARIAGE INFENTILE, LA FIXATION D’AGE DE MARIAGE ET NOTRE IGNORANCE MORTELLE

Vu les problèmes que rencontrent des jeunes mamans, l’Etat tchadien, dans le cadre de sa politique sanitaire,a voulu passer un message de sensibilisation par le biais des religieux, à la population d’envoyer les filles à l’école et éviter le mariage précoce.
Mais depuis quelques jours, l’on assiste à un tollé bagatelle et stérile des certains facebookeurs, suscité par l’affiche du secrétaire général du comité supérieur des affaires islamiques (CSAI) Cheikh Abdadda-im Abdallah Ousman sur un panneau.

Il y a certes, des ‘’religieux’’ pro pouvoir qui abrutissent le peuple en donnant des fatwas au profit des dirigeants jusqu’à interdire la simple manifestation d’expression de colère qui n’est pas du tout interdite.
Je ne défends pas le cheikh. Au contraire, j’aimerais que quand on voit de dérive chez un religieux, on l’interpelle devant les caméras pour s’expliquer. Et pour qu’il y ait de réponse d’un autre religieux. Mais, c’est triste de voir des facebookeurs qui auraient besoin de Google pour pouvoir citer cinq annulations de l’ablution divaguer sur la religion et penser recadrer un cheikh de tafsir. Ils osent même dire que tous les religieux ont laissé leur devoir pour la politique, ils ne disent pas la vérité, que celui qui est pour la fixation d’âge de mariage est ennemi de l’islam, il valorise la débauche, encourage la prostitution…
D’abord, je veux savoir le nombre des religieux au Tchad et si l’islam interdit la politique. Est-il interdit aux religieux de collaborer avec les hommes politiques ? En autorisant le mariage infantile la prostitution va-t-elle disparaitre ? Présentement n’y a-t-il pas des femmes qui trompent leurs époux ? Les filles qui ne sont mariées avant 18 ans sont-elles des prostituées ?
FILLES DE 12 ANS A MOKOLO (Alcôve)
Il y a un monsieur qui dit qu’il y a des filles de 12 ans à mokolo et pourquoi on interdit aux adolescentes de se marier. On ne veut pas savoir ce qu’il l’a amené là-bas ou si les filles lui ont montré leur acte de naissance, c’est sa vie privée. Mais les médecins parlent des complications liées à la grossesse et à l’accouchement pour les filles mineures et non à ce qui se passe ailleurs.
L’ISLAM EST IL CONTRE LA LIMITATION D’AGE DE MARIAGE ?
Il y a, en jurisprudence islamique, une règle qui s’appelle saddidh-dhari-a سد الذريعة ou au pluriel saddidh-dharâ’i سد الذرائع qui s’applique pour restreindre ou déjouer un fait légal qui va causer des torts. L’exemple devant nous est la fermeture de mosquée en période de covid 19. Donc l’implication des religieux est justifiée. Ils ne doivent pas croiser les bras lorsqu’ils voient des mineures souffrir dans les hôpitaux.
QUID DE MARIAGE DU PROPHÈTE MUHAMMAD AVEC A-ICHA?
Je pense que ceux qui justifient le mariage infantile par le mariage du prophète psl manquent du respect envers le messager d’Allah.
Certains gens ne cherchent pas à savoir pourquoi le messager d’Allah a épousé A-icha à l’âge de 9 ans. Pour eux, le texte est pris sans réflexion, c’est pourquoi ils n’arrivent pas à contextualiser les faits et sont souvent en perpétuelle contradiction avec eux-mêmes. Ils parlent de ce mariage sans parler des spécificités prophétiques.
Le messager d’Allah psl n’a pas épousé A-icha parce qu’il a besoin d’une mineure ou d’enfants avec elle, mais parce qu’il l’a vue en songe, à deux reprises, qu’il l’épousait. Et le mariage fut fait.
C’est un cas spécifique et n’est pas un exemple à prendre. Parce que les messagers et les prophètes ont des spécificités.
La sagesse divine de ce mariage en est que A-icha vienne tôt, à bas âge chez le prophète psl pour mémoriser ses paroles et ses actes afin de servir la oumma. A-icha fut par la suite la première femme et quatrième personnalité à avoir mémorisé beaucoup de hadiths. Certains savants disent que ce mariage permet à Aboubacar rta qui sera le khalif du prophète de venir passer du temps à la maison de sa fille pour apprendre.
Pour la spécificité des prophètes, l’on note d’abord le cas de Moussa as et sa mère. Généralement quand on craint un danger pour une personne chère, on cherche un abri pour le mettre, mais ce n’est pas le cas avec les prophètes.
Comme il y a de révélation aux personnes ordinaires et les insectes, Allah a dit :
<< Et Nous révélâmes à la mère de Musa : « Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste pas : Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager. >> s28 v7
Un autre cas est celui du prophète Ibrahim qui a voulu appliquer ce qu’il a vu en rêve ; égorger son enfant Ismâ-il. Aujourd’hui aucune femme ne peut mettre son bébé sur l’eau et dire qu’Allah le sauvera, et aucun homme ne peut égorger son fils même s’il a vu le faire en rêve. Allah ne teste pas ainsi les gens ordinaires, et aucun homme n’a la garantie d’engrosser une mineure de 9 ou 11 ans sans qu’elle n’aura des problèmes à l’accouchement.
Les prophètes font des choses par assurance divine. Et puis pour notre mariage on veut des enfants, et le messager d’Allah n’a pas eu d’enfant avec A-icha, pourquoi prendre son mariage comme exemple ?
Même en banalisant ces trois faits et en demandant à ceux qui pensent pouvoir ternir l’image du prophète Muhammad psl, leur avis sur le cas le moins grave entre celui d’une femme qui a jeté son enfant sur l’eau, d’un homme qui a voulu égorger son fils et on l’a empêché et celui d’un homme qui a épousé une mineure, le troisième cas vient en troisième position. Ils diront que celui de la femme est le plus grave.
Le fait que le prophète a épousé Aicha à 9 ans ne justifie pas le mariage infantile, mais le mariage avec une fille de moins 18 se justifie par le fait que l’islam n’a limité l’âge du mariage et l’autorise dès qu’une fille est capable de supporter l’accouchement. Les gens veulent cacher toutes les malices de leur mariage sous le mariage du messager d’Allah psl avec A-icha ra.
La solution idéale, pour moi, serait la création d’un comité composé des médecins, jurisconsultes et autres agents d’Etat. Celui qui voit sa fille de moins de 18 ans capable d’accoucher sans aucun risque et qui veut la donner en mariage, s’y présente avec elle et les médecins vont évaluer sa morphologie afin de lui délivrer un permis de marier. Les gens sont têtus. Il faut aussi noter qu’une fille de 18 ans ou plus, qui présente des signes qui montrent qu’elle aura des problèmes, n’est pas autorisée à se marier. Le messager d’Allah dit : la darar wa lâ dirar (ni tort, ni riposte disproportionnée au tort).
Wallahou a’alam…
#HAPPY_MAWLID