Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Marché N°222 de l’éducation nationale au Tchad: l’IGE demande  l’interpellation des responsables corrompus

L’affaire du marché N°222 de l’éducation nationale financée par le Fonds Saoudien du Développement pour redynamiser le système éducatif au Tchad sur lequel pèse un lourd soupçon de détournement a désormais franchi un nouveau palier où plusieurs responsables risquent d’être interpellés à la demande de l’Inspection Générale d’Etat (IGE).

Depuis plusieurs mois, des rumeurs incessantes et récurrentes de corruption pèsent sur le marché N°222 pour le financement du projet en vue de redynamiser l’enseignement professionnel et technique au Tchad.

L’Inspection Générale d’Etat (IGE) qui travaille sur le dossier, a réussi à identifier les responsables qui sont à l’origine du soupçon des détournements. Elle a demandé à la police judiciaire d’interpeller Ali Oussalet, directeur des ressources matérielles, Brahim Gabdou, responsable administratif et financier et enfin Mahamat Nour Ousman, responsable passation des marchés et rapporteur de la sous-commission.

Makaila.fr