Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Tchad: le ministre de la justice auditionné à la présidence dans l'affaire des trafiquants de la drogue

Djimet Arabi, ministre de la justice du Tchad serait cité dans une affaire qui défraye la chronique au Tchad. En effet, il aurait perçu 300 millions de Fcfa dans le scandale de la drogue dont plusieurs responsables civils et militaires sont mouillés.

Le procès des trafiquants de drogue n'a pas fini de révéler tous ses secrets. Après le procureur de la République, Youssouf Tom qui a refusé de prendre un pot-de-vin d'un montant de 1 milliards de Fcfa, nous apprenons aujourd'hui, des sources de la présidence de la République du Tchad, que Djimet Arabi, ministre de la justice, a été corrompu à hauteur de 300 millions de Fcfa par le cartel.

En contrepartie de cet argent,  le Garde des sceaux aurait promis la libération au général Tougout et ses acolytes. Mais comme, le dossier s'est finalement compliqué, Djimet Arabi n'a rien fait et le cartel réclame aujourd'hui son argent.

Des sources de la présidence de la République, le ministre de la Justice a été entendu et une confrontation entre lui et le cartel à eu lieu au palais rose en présence du Directeur général de l'Agence nationale de Sécurité (ANS) et quelques hauts dignitaires du régime.

L'implication de  Djimet Arabi dans cette histoire jette du discrédit sur l'État tchadien et sa capacité réelle de lutter contre le traffic des drogues. En attendant d'autres révélations, cette affaire embarrasse une grande partie de pontes du régime dictatorial de N'Djaména.

Makaila.fr