Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Critique insupportable pour le pouvoir tchadien

Le journaliste tchadien Makaila N’Guebla a dû fuir son pays pour se soustraire aux attaques du Président-dictateur Idriss Deby contre la liberté d’expression. Après avoir essayé de s’installer au Sénégal et en Guinée, où il a continué à être victime de la vindicte d’Idriss Deby, il a obtenu un statut de réfugié en France, où il contribue à faire connaître l’évolution des luttes sociales en Afrique et particulièrement au Tchad [1].
Il faut croire que les activités de Makaila N’Guebla en France sont particulièrement insupportables pour le président Deby et sa famille puisque son neveu Abbas Tolli a déposé une plainte en diffamation contre lui devant la justice française qui a fait l’objet d’une session d’un tribunal à Paris le 17 septembre dernier.
À l’issue de cette session, le procès opposant Abbas Tolli, neveu d’Idriss Deby à Makaila.fr, a été renvoyé à 2020 "pour vice de procédure de la partie plaignante" et notre ami journaliste a diffusé le communiqué ci-dessous :

Lire:  https://www.ciip.fr/spip.php?article2139