Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Jacqueline Moudeïna parle d’une voix douce mais mène ses combats sans fléchir, avec une détermination qui force le respect. Invitée d’« Internationales », l’émission coproduite par TV5 Monde, RFI et Le Monde, diffusée dimanche 16 juin, l’avocate et défenseure des droits humains, consacrée prix Nobel alternatif en 2011, est l’une des consciences morales du Tchad. Dans un pays où la vie politique tourne inlassablement autour d’un « homme fort » ou prétendu tel, c’est une femme en apparence fragile qui bien souvent apporte la contradiction, dénonce la violence des dirigeants et pointe les failles de la société tchadienne. Parfois au risque de sa vie : en juin 2001, lors d’une manifestation, un soldat jette une grenade devant elle, la blessant très sérieusement à la jambe. Suivront quinze mois d’hôpital en France, des centaines de séances de rééducation qui n’ont pas effacé toutes les séquelles de cette agression.

Source:  https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/06/16/pour-me-moudeina-la-france-soutient-le-tchad-pour-lutter-contre-le-terrorisme-mais-oublie-qu-il-y-a-les-tchadiens-qui-ont-besoin-de-vivre_5477045_3212.html