Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Des Inspecteurs de l'Inspection Générale D'État limogés au Tchad après un bras de fer avec une Société Française.

Conformément à un ordre de Mission établi en juin 2017, une Mission diligentée par l'Inspection générale d'État s'est rendu au Ministère de L'Enseignement supérieur pour un contrôle d'exhaustivité à priori et à posteriori.

 

Après des mois de travail, cette mission est tombée sur le dossier d'une entreprise Française ayant un contrat juteux, frauduleux, monté de nulle part et qui coûtait très chère à l'État Tchadien, mais sans aucune prestation en contrepartie. C'est ainsi, en effectuant un travail Minutieux, le contrat a été mis en question et annulé par l'équipe de la Mission de l'IGE. Cependant, après la détection des anomalies dans le contrat, la mission a adressé plusieurs fiches à l’Inspection générale d’État détaillant l'escroquerie et le non-respect des engagements ainsi que le non-versement des impôts et taxes depuis l'implantation de cette société au Tchad. Mais malheureusement, aucune réponse des fiches envoyée n'a été reçue et le silence complet était l'ordre du jour et sûr et certain qu'il le sera à jamais dans ce pays maîtrisé et géré jusqu'à lors d’une manière indirecte par des immigrés Français (expatriés).
Tellement sûr de lui et ayant l'appui des très hauts cadres du pays, lors d'une réunion en vue de régler leurs litiges et de procéder au payement des montants dus à l'État Tchadien, le président directeur général de ladite société a promis à L'équipe de L'IGE en mission au Ministère de l'Enseignement Supérieur qu'ils seront tous bientôt virés s'ils continuent à fouiner dans les dossiers de sa société et l’interrogé toutes les semaines sur ses irrégularités.
Les Inspecteurs, n'ayant pas cédé à ses menaces ni à d'autres types de menaces des différentes formes par des hauts cadres du pays et sachant également que l'impossible n'est pas Tchadien, 8 jours après, cette équipe ayant abouti à un bon résultat et un recouvrement de 15 milliards vient d'être limogé complètement de L'Inspection générale d'État sans aucune raison ni question ni explication, ni encore percevoir leurs droits. Ce qui veut dire que l’immigré a tenu ses promesses et a joué ses relations pour les mettre devant la porte.
Alors que de l'autre côté, cette société continue à voler nos biens avec l’aide de nos dirigeants tous coupables et complices de la situation caduque de notre pays de Toumai.
Quant à la société française, la belle vie continue sans aucune poursuite judiciaire ni payement des dus à l'État Tchadien et ça restera toujours comme elle l'est tant que les poches de nos mafieux RUMINANTS sont bien garnies.
Les questions que nous nous posons jusqu’à présent sont les suivantes :
 Les Inspecteurs étaient-ils incompétents où c’est sont nos dirigeants qui sont corrompus?
 Avaient ils oublié le saint Coran qu’ils ont juré?
 Que veulent ils faire du Tchad ?
De toutes les façons Dieu est grand. merci et à bientôt.

Correspondant de makaila.fr