Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Tchad: le leader du MNCT recadre Idriss Deby et l'invite à cesser de se moquer du peuple

La sortie de Mr. Idriss Deby contre les responsables des communes de N'djamena et ceux de la mairie centrale est juste une insulte avant d'être une moquerie envers nos concitoyens.

D'ailleurs, N'djaména est tout sauf une capitale digne de ce nom.

Il faut que Mr Idriss Deby arrête de se moquer des tchadiens.  Tout le monde sait aujourd’hui qu'il est comptable de notre misère. 

Il faut qu’on cesse de dire ou de croire qu'il voudrait travailler et ce sont seulement ses collaborateurs qui sont mauvais et le tirent vers le bas. Cette vision est fausse.

Mr Deby a toujours choisi les gens qu'il veut et qui travaillent comme il veut. C'est pour dire qu'il n'aime pas vraiment son pays encore moins son peuple.

Par exemple, Madame Mariam Djimet Ibet Maire de la ville de N'djamena a été suspendue pour malversation financière au début de l'année, suite à un contrôle de l'inspection Générale d'Etat  et tous les Tchadiens savent qui l'a réhabilitée par décret à son poste avec toute son équipe!

Les Tchadiens ne sont pas des enfants pour se laisser embobiner dans cette mascarade qui a déjà trop duré. Laissez nous dans notre misère.

Les détournements des deniers publics et la corruption sont érigés en règle par ce même régime depuis 28 ans pour maintenir la Majorité des tchadiens dans la souffrance et la misère. Et ce n’est pas aujourd’hui qu'il nous dira qu'il a changé. 

Depuis le temps de sa Majesté Sultan de N'djamena Urbain et rural feu Alhadj Mohamed kasser Cherif au défunt Maire Djibrine Hissein Grenky 1992, Mr. Idriss Deby est venu trouver N'djamena une ville prospère. Aujourd'hui, il l’a rendue misérable et invivable avec les délestages intempestifs, manque d'eau le matin, les ordures ça et là, la coupure d’Internet, les doubles taxes(mairie centrale et communes) aux petits commerçants forçant les boutiques à fermer.

Il a laissé s'installer l'insécurité,  le phénomène de racket des policiers de la BCR, etc.

Faute de planification de la ville, il a abandonné ses concitoyens dans l'inondation. Presque tous les quartiers en saison pluvieuse sont rendus inaccessibles.

Finalement, N'djamena est partie d'une ville prospère jadis à une prison aujourd'hui à ciel ouvert pour nous tous. 

Pour le MNCT, la solution pour la ville de N'djamena et autres villes du Tchad est entre les mains de la jeunesse tchadienne.

Elle doit se réveiller et dire ça suffit à ce régime criminel et finissant.

A partir de là, on peut parler de développement du pays.

Mahamat Ahmat Lazina 
Président National du MNCT