Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Lutte contre l'impunité au Tchad: nous attendons des actes concrets

Le Gouvernement Tchadien vient une fois d’informer les Tchadiens que les crimes économiques restent impunis et ne seront pas amnistiés, mais les Tchadiens attendent des actes concrets des auteurs des délits économiques qui ont pillé les caisses de l’Etat, reconnu au niveau international avec des preuves à l’appui des biens volés investis comme au Canada, à Dubai, en Egypte et au Cameroun, etc.

 

Le cas les plus flagrants et qui a attiré l’attention spéciale est celui de l’EX TPG AZENE BOURMA qui a pillé le Trésor Public et les caisses de l’Etat. Sous le coude de l’IGE qui hésite à déposer le rapport et dont on ignore le rapport est celui des surfacturations des marchés de construction de 70 villas à 70 milliards de nos Fcfa et payé d’avance avant et sans attendre la réception définitive comme le prévoit code de marché public. Plus flagrant encore c’est l’attitude arrogante de l’Ex TPG en usant de son pouvoir pour faire partir les Ex Ministres des Finances qui s’opposaient aux paiements de ses marchés surfacturés et qui ne respectent aucune déontologie des procédures des marchés publics. Tous ces marchés ont été fabriqués de toutes pièces et adjugéx gré à gré en abusant de la confiance du Président de la République.

 

En quatre ans d’exercice de fonction de TPG, AZENE BOURMA a induit le Président de la République en erreur sur plusieurs projets rien que pour ses intérêts personnels au profit du peuple tchadien. Cet Ex TPG doit être traduit devant la justice pour abus de confiance, haute trahison surfacturations des marchés, et détournement des biens publics aux profits de ses propres entreprises et ses satellites.

 

Correspondant de Makaila.fr