Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Pour le MNCT:  "La constitution du Tchad ne devra être une propriété privée du Parti au pouvoir et ses alliés"

30 Avril 2018:

Conformément au calendrier de cette Assemblée Nationale illégitime et illégale, du fait de son mandat qui est arrivé à termes échus, le projet de la nouvelle constitution rédigé par les béni oui-oui de ce régime aux agonies sera adopté le 30 de ce mois.

Nous continuons à nous poser des questions légitimes: 
pourquoi ce système refuse-t-il de donner la parole aux tchadiens?
Pourquoi violé les droits élémentaires des tchadiens comme celui de leur donner la liberté de s'exprimer, de dire oui ou non à un projet qui touche la colonne vertébrale du Tchad, c'est à dire la constitution ? 
Pourquoi ce régime a-t-il peur des tchadiens au point de chercher un raccourci facile pour valider un projet de la loi fondamentale du pays?
Pourquoi ignorer, dénigrer et rejeter carrément l’avis du peuple et surtout de la jeunesse ?  Pourquoi ce manque de respect aux tchadiens? Existe-t-il un dirigeant ou gouvernement sans un peuple ou sans une Nation?  
Ces députés illégitimes se disent  représentants les tchadiens mais en réalité,
ils ne sont pas de vrais patriotes. Et aucun d'entre eux n'a la bravoure de vrais patriotes comme celle de Fatimé KIMTO, Hadjé Halimé Sakine, Abba Sidick, , Ahmat Koullamallah, Mahamat Abba Seid, Dr Dono, Président Malloum, Idriss Miskine,  Maitre Joseph Béhidie,  Hassan Djamous, Adoum Maurice Elbongo, Maldoum Bada Abbas, etc.....Ces députés ont été tous élus depuis 2011 et leur mandat a pris fin depuis le 20 juin 2015 à minuit. Donc, ils ne représentent plus les Tchadiens.

La jeunesse Tchadienne doit se faire respecter et les tchadiens ne doivent pas s’agenouiller devant un régime qui veut se transformer à partir du 30 de ce mois d'avril en monarchie au coeur de l'Afrique centrale.
Ce mois est loin d'être un poisson d'avril mais plutôt une sorcellerie politique qui se prépare à attacher le peuple à une nouvelle souffrance qui va durer près de 15 ans !

Que l’on ne nous parle pas d’ethnie, de région,  classe sociale ou encore de religion, cela n’a que peu d’importance. Nous sommes tous Tchadiens, tous unis pour un avenir meilleur. Pour nos enfants, ne laissons pas de portes ouvertes à la déstabilisation car ce régime joue sur nos failles pour nous diviser par son projet macabre sous les yeux complices de la communauté internationale pour installer une galaxie de mafia qui va durer près de décennies. 


La constitution du Tchad ne devra être une propriété privée du Parti au pouvoir et ses alliés.
La constitution appartient au peuple tchadien tout entier. Et toute modification, même d'une virgule, le peuple doit donner son avis par voie référendaire.

Mahamat Ahmat Lazina 
Président National du MNCT

Commenter cet article