Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Déclaration des évêques au Tchad: Idriss Deby convoque à son tour les responsables des affaires islamiques

Selon nos informations, Idriss Deby a convoqué mardi 24 avril 2018, nuitamment le Conseil supérieur des affaires islamiques pour leur demander de réagir à la prise de position courageuse des évêques au Tchad, saluée dans le pays par les différents acteurs politiques et associatifs.

Égale-à- lui-même dans ses œuvres et manœuvres de manipuler à sa guise  la société tchadienne, Idriss Deby est visiblement irrité par la déclaration de la conférence épiscopale des évêques tchadiens qui lui demande de procéder par voie référendaire pour la révision de la constitution, son projet de la 4ème République.

C’est dans ce cadre précis qu’il a convoqué tard dans la nuit du mardi à mercredi  les responsables du Conseil supérieur des affaires islamiques au Tchad pour leur demander d’apporter la réplique à la la déclaration des évêques. « Qu’attendez-vous pour répondre à la conférence épiscopale des évêques » leur disait-il très en colère.

Il est à rappeler qu’Idriss Deby doit éviter de surfer sur le levier confessionnel et identitaire pour dresser les uns contre les autres dans le souci du maintien au pouvoir éternel de son régime.

Cet exercice est dangereux pour le dialogue inter-religieux qu’il proclame, prône haut et fort,il constitue une réelle menace pour la cohésion sociale dans un pays déjà fragilisé par les différentes formes de division ethnique sociétale et qui met en péril  de manière irrémédiable le sentiment national éparpillé comme le sable du désert.

Les religieux tchadiens qu’ils soient musulmans ou chrétiens doivent à leur tour, éviter  de tomber dans dans le piège mortel d’Idriss  Deby qui ne se soucie que de son pouvoir personnel au détriment des autres composantes de la nation tchadienne qu’il méprise depuis 28 ans.

Makaila.fr