Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Abattements des salaires au Tchad: l'APR juge suicidaire le projet gouvernemental

 

 

LE TCHAD POUR TOUS

Siège : Quartier Amriguebé, carré 20, derrière le lycée féminin, en face du terrain ZENE BADA

COMMUNIQUE DE PRESSE N°01/APR/2018

En 2016, le gouvernement dirigé parle Premier Ministre PAHIMI PADACKE ALBERT a  réduit les primes et les indemnités des agents de l’Etat de 50% pour une durée de 18 mois. C'est-à-dire du 01 novembre 2016 au 30 avril 2018.

Aujourd’hui, à la surprise générale de tout le monde, par la voix du Ministre des finances et du budget, le gouvernement remet  en cause les engagements pris avec les partenaires sociaux et exprime son désir de procéder à un abattement des salaires des agents de l’Etat dans l’objectif de bénéficier d’un appui financier du FMI.

Par cet acte, le pouvoir a montré aux yeux des tchadiens sa mauvaise foi et a dévoilé son agenda caché de vouloir asservir son peuple. L’Alliance du Peuple pour la République (APR) rejette ce projet machiavélique et suicidaire du pouvoir. Le parti exprime son soutien et apporte sa solidarité totale aux travailleurs et à leurs syndicats.Il demande au gouvernement d’abandonner son plan criminel, de respecter ses engagements, et de rétablir les primes et les indemnités des travailleurs dés le 01 mai 2018.

En outre, le parti propose au gouvernement quelques pistes pour maitriser la masse salariale, de réduire les dépenses et d’augmenter les recettes de l’Etat :

  • Accélérer l’audit des diplômes pour dégager de la fonction publique les faux diplômés.
  • Contrôler le pantouflage des cadres de l’Etat pour que ces derniers ne gagnent pas un double salaire.
  • Instaurer un impôt sur la fortune pour récupérer au moins un minimum des fonds détournés.
  • Inciter et encourager les tchadiens à créer des entreprises de production des biens et de servicesafin de créer de valeurs ajoutées, de l’emploi et de réduire les importations.
  • Mettre en place une commission indépendante pour récupérer l’argent de l’Etat volés et placés à l’extérieur le pouvoir et ses glaneurs.

 

Fait à N’Djamena, le 10 janvier 2018

LE PRESIDENT NATIONAL DU PARTI

 

 

 

                                                                                    ATTAHIR MAHAMAT