Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

UNE POPULATION FRUSTRÉE PAR LE CHEF DE FIL DU M.P.S ( deuxième partie) CHEF DE FIL M.P.S DU BATHA USE DE SON POUVOIR POUR "CHASSER" LES AOULAD KHANAÏM
Toute son obsession dans cette affaire désormais dénommé "ZEINALLAH- DOUBAKH c'était la cherche de l'humiliation d'une communauté par un individu , la frustration et une une hypocrite volonté de denier la place historique, privilégiée et visible de la communauté OULAD KHANAÏM installée depuis des siècles en parfaite cohabitation avec les autres communautés sœurs qui l' entouraient dans cette contrée du Tchad ( LAC FITRI).
Sincèrement, on a jamais compris mais cet ancien administrateur voue une haine viscérale envers les gens du coin le pourquoi cette haine gratuite personne le comprend !Toutefois " que ZEINALLAH sache le pouvoir ne jamais éternel et c'est mal connaître cette communauté 
" rétorque tout calmement la population locale quand nous le approchons .
 
En effet, Mahamat Ahmat ZEINALLAH veut profiter du régime c'est à dire de sa position du chef de fil du parti au pouvoir dans la région pour réaliser son rêve de création d'un village en lieu et place du village DOUBAKH dans le Fitri . Eh oui les caciques au pouvoir actuels sont capables d'invention des ces genres des choses une fois rassasier du pouvoir, ces palabres ennuyeux sont leur sport favoris . Ici, les tchadiens lambda comprennent parfaitement cette triste réalité , de quoi nous parlons , certes un chef ou une autorité normale doit être au delà des certaines considérations mesquine si on était dans un Etat normal et de droit, mais au Tchad les "autorités administratives archaïque" genres ZeinAllah retrouvent très souvent leurs excitations , leurs talents des génies enfin de parcours dans des créations des problèmes futiles, des folies de grandeur, des trucs qui n'ont aucun apport pour notre pays le Tchad... .
Effectivement cet étranger façon de faire du sieur ZEINALLAH ne vous a pas échappé par sa forte ressemblance aux méthodes utilisées par les généraux proches des régimes au Tchad qui occupaient illégalement (le terme exproprié est utilisé dans leur jargon ) des maisons dans la capitale N'djamèna dont un bon nombreux des nos compatriotes silencieux subisse, en est victime en ce moment et il affirme depuis l'éclatement de cette affaire que cet agitation du sieur ZEINALLAH serait un "effet régime" sans nul doute et s'éteindra avec le régime (Amen!) .
Et justement c'est ce que souffle à volonté aux oreilles de ses visiteurs " Que c'est maintenant ou jamais, il faut absolument mettre ces gens des nomades là dehors, ils n'ont pas des" terres" ici... , avec ma position actuelle au sein du M.P.S si je n'arriverais pas à réaliser.... ! à quand voulez vous que je fasse ça... " ainsi répète toute la journée son projet de sa réhabilitation de son "village ,le chef de fil du BATHA
"Démagogue bien outillé pour ne pas dire bien armé et d'ajouter son influence dans la région, A.M. ZEINALLAH use de sa position du seigneur local ,corrompant les tribunaux des provinces d'Ati et de Mongo... (Quant aux les juges au Tchad pour se rendre à l'évidence ,ils suffit de regarder ce qui se passe actuellement avec le syndicat de magistrats, les procès des journalistes, celui de l'ex- Maire de Moundou, les activistes... ). bref c'est ainsi cette affaire se retrouve à la Cour suprême en ce moment et concernant les juges et la corruption pays dans ce nous reviendrons dans un autre chapitre bien consacré .
En effet, comme c'est à la mode ceux qui sont au Tchad en savent de quoi on parle au fait, ce mot magique utilisé à toute fin actuellement telle " la réhabilitation" des cantons, de sultanats, des fractions, des ethnies...etc etc au pays ce dernier temps, profitant de cette faiblesse des autorités de l'Etat , le chef de fil M.P.S du BATHA pour assouvir sa soif de grandeur et s'affirmer ENORE( dans son fitri) concocte un projet de création d' un " village" dans sa tête et comme l'ère lui est propice HOP se lance en 2010 selon lui à la réhabilitation d'un village des ses "ancêtres" dans le lac fitri et pour ça , il lui faut se procurer d'une parcelle de "terre" à lui et donc pour matérialiser ce projet incongru du " village" ZEINALLAH , le chef de fil n'a trouvé rien d' idéal autrement que d'aller implanter entre deux OUADIS(aosis) DOUBAKH du VILLAGE DOUBAKH de la communauté OULAD KHANAÏM présente depuis des siècles dans les LAC FITRI, à présent Il a construit deux maisonnettes dont l'une est d'ores et déjà transformée en bureau du MPS avec un drapeau flottant devant sa cour peut être histoire d'intimider ses adversaires dont il les considère et dit à tous le monde qu'ils sont des pauvres sans défenses ( mais sa surprise sera de taille) , nous vous en montrerons les photos du chantiers du village à l'instant suspendu . Sachez que pour l'anecdote les dont on en parle OUADIS portent tous le deux le noms du village DOUBAK mais n'empêche le tout puissant chef de fil de trouver à insérer son village en chantier dénommé "village ZeinALLAH" , c'est tout simplement ridicule et regrettable de reculer la république à ce point . Que les autorité se réveillent pour éviter un écoulement de sang dans le territoire
 
Pour finir, le représentant de OULAD KHANAÏM, Hassana Mahamat ANNOUR que nous venons écouter une bande sonore , disait au journal d'une RADIO LOCALE dans la capitale, d avoir des preuves cartographiques (géographique), historiques, et administratives de ce terroir des AOULAD KHANAÏM dans l'affaire opposant les siens au fameux ZeinAllah . Sa version et celle de Cheikh des AOULAD KHANAÏM qui a aussi intervenu dans les médias locaux nous vous les transcrirons sur les pages des réseaux Facebook, pour vous.
A suivre 
#AlerteBATHA#ClubObservatoirdesPreventiondesConflitsdans lesRégion
 
 
le changement arrive quand les citoyens se réveillent tôt...