Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les autorités tchadiennes doivent s'investir pour assurer la sécurité des populations et garantir la paix civile à tous //

Archives

Publié par Mak

EXCLUSIF Les négociations sur la restructuration d'une dette de 1,4 milliard de dollars contractée par le Tchad auprès du géant du négoce Glencore, associé à plusieurs banques internationales, ont de nouveau échoué ce mercredi à Paris.

Les ponts sont plus que jamais coupés entre le Tchad et Glencore. Selon nos informations, les négociations sur la restructuration d'une dette de 1,4 milliard de dollars contractée par le Tchad auprès du géant du négoce Glencore, associé à plusieurs banques internationales, ont de nouveau échoué ce mercredi 20 décembre à Paris. En marge du sommet de Paris sur le G5 Sahel, le 13 décembre, le Tchad, conseillé par la Banque Rothschild & Cie, a présenté une nouvelle offre, pré-validée par le FMI, mentionnant un étalement des échéances de remboursement allant jusqu'à douze ans et préconisant un taux d'intérêt 5% supérieur à celui du Libor.

Une proposition rejetée mardi après-midi à Paris par Glencore et le pool de banques composé de Natixis, Société Générale, Citigroup, ING et Deutsche Bank. Ces derniers ont alors formulé une contre-proposition, recalée par le Tchad, qui tablait sur un taux d'intérêt 7,5% supérieur à celui du Libor, auquel était assortie une commission d'engagement (représentant 0,75% du principal de la dette). Les négociations qui ont ensuite repris mercredi n'ont rien donné.