Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Les chefs de file à Barh El Ghazel: lettre à M.Idriss Deby

Monsieur le Président de la République du Tchad    

         Monsieur Idriss Deby Itno

Par cette lettre ouverte, j’informe le président de la république et l’opinion nationale de quelque chose qui prévaut dans le département du Bahr El Gazel nord (SALAL) 

Aujourd’hui, la situation que vivent les habitants de ce département me conduit à m’exprimer publiquement pour vous informer vous, monsieur le président de la République du Tchad, en même temps que l’opinion publique tchadienne de la situation de ce département.

Les populations de ce département dont je suis issu sont dans une situation de misère absolue, de pauvreté. Cette population  souffre dans sa chair et dans son âme sous le poids de la misère, de la pauvreté, instauré par des  « chefs de file » depuis des décennies et jusqu’à nos jours.

Ces responsables locales autos désignés « chefs de file »  ont créé une situation d’injustice et de discrimination insupportable en prenant la population en otage. 

Ces situations d’injustices et d’iniquité créent des séparations entre clans et tribus de la zone. Les chefs de file ont développé un clanisme qui rend la situation dangereuse et insupportable.

 Ces dits « cadres » ont berné les populations avec  des promesses du Président de la République fabriquées par eux même et favorisent certains clans au détriment d’autres. Un tribalisme étriqué n’est-il pas contraire aux valeurs que vous défendez monsieur le président ?  

Monsieur le président, comment sommes-nous  arrivés à une telle situation ? Le pouvoir que vous leur avez donné s’illustre dans une incapacité totale à soulager les populations et à travailler à leur cohésion. Bien au contraire, les comportements d’arrogances incroyables, n’apportent que malheur  et divisions au département. Ils humilient les populations avec des pratiques de discrimination  tout en se servant d'eux pour se servir eux même.

Ces gens ont du mépris pour une partie de la communauté qu’ils représentent, et il nous semble aujourd'hui important de mettre à jour ces pratiques criminelles.

 

Les jeunes de certains groupes ethniques se voyant discriminés choisissent de quitter la zone pour les aventures de l’exil avec toute la cohorte de dangers à affronter voire même l’engagement dans les luttes armées.

 

Monsieur le président, notre  pays s’est battu avec sa dernière énergie pour gagner sa  liberté. Ces chefs de file donnent une mauvaise image de votre gouvernement et nuisent gravement à la cohabitation pacifique entre les populations

Monsieur le président, j’attire votre attention pour une écoute attentive aux doléances de cette population et de faire un examen objectif de cette situation.

Je vous exhorte monsieur le président de la république de faire un effort  afin de résoudre ce problème.

 

 

                                                       Moustapaha Moussa Abakar

 

Commenter cet article