Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

La région du Mayo-Kébi sous état de siège au Tchad: le député Djimet Bagaou s'insurge

PARTI DEMOCRATIQUE DU PEUPLE TCHADIEN

(pdpt)

EGALITE – UNITE- DEVELOPPEMENT

Siège National /N’Djamena, 9ème Arrondissement (Walia Hadjerai)

B.P : 08_ Tél : 66 15 14 64/ 66 37 71 19/ 66 35 15 91

                                    Bureau  Exécutif National

Communiqué de Presse  N° 08  PDPT/CN/BEN/2017 : la Paix social menacée

Constatant, l’insécurité grandissante et entretenue ainsi que les tueries orchestrées par les autorités administratives et sécuritaires dans la Région du Mayo Kebbi Est dont le dernier cas fut le massacre des jeunes de la commune de Pont Carol en date de 27 novembre 2017.

Le Parti Démocratique du Peuple Tchadien ( PDPT) alerte l’opinion nationale et internationale des situations graves de violations des droits humains vécues au quotidien ces derniers jours au Tchad et en particulier dans la région du Mayo Kebbi Est . les cas de tortures  et d’assassinat sont monnaie courante avec une restriction de liberté de libre circulation. Peut-on dire que le Mayo Kebbi Est  est  sous état de Siege ?

Le PDPT s’indigne des actes ignobles et barbares  ne relevant que d’un pouvoir dictatorial,  perpétrés  par les autorités civiles et militaires à l’encontre de la population et partage la douleur des parents éprouvés. Il condamne avec la dernière énergie cette ignominie coloniale. Invite par conséquent la justice à prononcer des sanctions sévères contre  les auteurs de ces actes. Car, la vie humaine est sacrée et inviolable.

Le PDPT demande au Président Déby de rappeler à l’ordre le Régime colonial  instauré dans le Mayo Kebbi Est et partout à travers le pays,  de cesser avec le comportement inhumain qu’il fait subir au peuple Tchadien.

 

                                                                              N’Djamena, le 8 décembre  2017

                                                        

                                                                                          Le Président National 

 

 

                                                            Le Député    Dr DJIMET CLEMENT BAGAOU