Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Affaire Ex-TPG Azène Hissein Bourma: droit de réponse à l'article publié sur le blog de makaila.fr
Bonjour Mr Makaila, homme de principes et noble défenseur de droit de l'homme. Permettez moi de saisir l'occasion pour vous adresser mes félicitations et mon soutien pour le travail que vous faites pour notre population, je suis très reconnaissant des risques que vous prenez malgré les difficultés pour ce métier de journalisme. Je m'appelle Rakhiss Abbas et vit au quartier rue de 40 à N'Djamena. J'ai décidé de répondre aux articles qui accusent une seule personne alors que les voleurs au pays sont nombreux et issues du clan du président Déby et de la 1ère dame Hinda.
 
Merci de publier le droit de réponse et je vous enverrai d'autres éléments. Merci encore mon frère.
 
NB: le droit de réponse en pièce jointe

Droit de réponse sur le blog de Mr Makaila N’Guebla. 1ère partie.

 

Monsieur le rédacteur du blog Makaila Nguébla, savez-vous que vous êtes manipulé et que des individus mal intentionnés cherchent à nuire votre noble combat, en vous utilisant pour régler les comptes entre individus.

 

Depuis 3 semaines, une cabale, non des moindres est faite à travers des écrits truffés de beaucoup de contre-vérité sur la personne de l’ex TPG Azène Hissein Bourma. A votre avis pourquoi ces individus écrivent chaque jour sur la même personne comme si l’actualité au Tchad est suspendue sur la seule personne et le seul sujet. Est-il le seul qui s’est enrichi au Tchad avec le régime d’Idriss Déby ? Est-il le seul qui doit être porté au feu, alors que des personnes bien désignées se sont triplement enrichies avec le système ?

 

La vérité est ailleurs, vous-même en tant que rédacteur d’un blog suivi et lu par les Tchadiens, vous ne devez pas tomber dans ce piège et servir de tribune pour certains qui veulent couvrir leurs détournements à haute échelle. Certes, la projection a été faite à travers le journaliste canadien Jonka, qui à travers son investigation documentaire fait de la famille Hissein Bourma comme les seules personnes qui ont spolié l’État tchadien. Revenons-en…

 

La stratégie est simple, il faut coûte que coûte affaiblir cette famille dans les affaires pour s’y faire de la place dans un environnement où il n’y a que des charognes. Que dire, oui que dire de Mr Abderaman Bedey qui est aujourd’hui l’argentier de son oncle. Cet homme s’est enrichi grâce au système en place d’abord avec l’argent de l’Etat, les cartes d’identité, carte grise, permis de conduire, en faisant travailler pour sa société privée les agents de l’Etat, les organes de l’état, et ça pendant plusieurs années. Le même Bedey a siphonné la CNPS, avenant sur avenant les factures et les budgets sont gonflés à l’insu du chef de l’État à hauteurs de plusieurs milliards de FCFA. Les marchés de gré à gré sont conduits entre personne dans des villas cossues à N’Djamena, ni vu ni connu. Bref aujourd’hui Bedey rapatrie une partie de son argent en Éthiopie pour des jours tranquilles et meilleurs. Entre Addis Abeba et l’arrière-pays, il a investi dans l’immobilier, dans les hôtels, les salons de coiffure, et les transports inter urbain.

 

Salay Deby Itno, pourquoi on ne veut parler de quelqu’un qui avait fait des douanes et services indirects un domaine privé. Salay Déby faisait convoyer des camions avec des sacs pleins d’argent alors que cet argent devrait être versé au trésor public de l’État. Il s’est marié avec plus de d’un milliard et demi à une jeune fille dont la famille est connue au Tchad, il s’est construit pas moins de 20 villas à N’Djamena, dont l’une à l’allure d’un palais présidentiel, et qui a d’ailleurs croisé la colère de son grand frère Idriss Déby Itno. À son limogeage toujours similaire, mais moins méchant qu’avec les frères Hissein Bourma, la police a trouvé en espèce pas moins de 136 milliards de FCFA chez lui. Mis en prison dans un processus bien huilé, l’affaire avait été volontairement menée vers une faute pour permettre à ces avocats d’invoquer des vices de procédures. Résultats, Salay est mis hors prison et laissé libre avec tous les biens mal acquis qui ne reviendront plus à l’Etat tchadien, mais jamais une cabale n’a été faite sur aucun blog tchadien le concernant.

 

Ensuite, je pourrais vous énumérer encore plusieurs personnes qui hier étaient porteurs d’eau pour des ventes à la sauvette et qui sont devenues grâce aux systèmes au pouvoir des riches à critiquer parce que tous les actes qu’ils ont posés sont illicites. Il y a un qui se reconnaitra, à l’entrée du MPS il n’avait que des sandales de plage à deux couleurs différentes, et vendait du jus Bisap (Angara) en petits sachets, aujourd’hui il flâne sur les champs Élysée, s’achète des montres à 45000 euros x 3 x 4. L’argent est celui volé à l’État, ou par la grâce de l’état, mais aucune cabale.

 

Cher frère Makaila, ta lutte est noble, elle l’ toujours été, car depuis Dakar le peuple tchadien te suit jusqu’à Paris où tu es allé t’installé. Ne laisse pas ces gens s’accaparer de ton blog pour régler leur compte. Si depuis plusieurs semaines ils tapent sur la seule personne de Azène Hissein Bourma, c’est pour détourner les yeux d’Idriss Déby sur ce qu’ils font. Ces gens dissimulent tous ce que leurs parents et amis font, mais ils sont les 1er à vouloir porter la faute aux autres tchadiens. Personnellement je connais la famille Hissein Bourma depuis plusieurs années (1977). Feu leur père était à l’époque déjà un riche entrepreneur qui était bien placé dans les milieux des affaires. Voir chaque semaine des articles sur Azène Hissein Bourma c’est vouloir lui porter seul les méfaits de notre gouvernance, alors que plusieurs autres personnes peuvent être cité. Dorénavant, je dénoncerai aussi comme ce que vous faites en protégeant vos parents, amis et familles.

 

 

Pour les frères Hissein Bourma, que ce soit au Tchad la justice a ouvert une enquête, au Canada et ailleurs c’est pareil et les investigations continuent. Attendons sereinement les conclusions. Pour le reste, personne n’est dupe, continuer à écrire, j’en sais aussi beaucoup que vous ne le pensiez… A bientôt pour la suite.

 

Merci à Mr Makaila de publier ce droit de réponse.

 

Rakhiss Abbas.