Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Affaire Cheikh Tidiane Gadio : quand l’obsession de défendre et protéger Idriss Deby mène en prison l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise
Affaire Cheikh Tidiane Gadio : quand l’obsession de défendre et protéger Idriss Deby mène en prison l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise

Brillant ministre des affaires étrangères sous Me Abdoulaye Wade, ancien journaliste, homme politique sénégalais et président de l’Institut Panafricain de Stratégies, Cheikh Tidiane Gadio, est détenu depuis le 20 novembre dernier à New-York. Son sort : il est accusé de corruption et de blanchiment d’argent en lien avec le dirigeant tchadien, Idriss Deby dont il est son fervent et ardent défenseur à l’échelle africaine et internationale. Ce qui lui vaut cette arrestation. Son procès qui devrait avoir lieu, lundi 18 décembre, est reporté.

Orateur exceptionnel, Cheikh Tidiane Gadio fût sous le régime de Me Abdoulaye Wade, un excellent Ministre des affaires étrangères, son engagement panafricain, lui vaut sur le continent une admiration de l’opinion publique africaine. Le problème est que Cheikh Tidiane Gadio est réputé pour son obsession à défendre et à protéger sans faille, Idriss Deby et d’ autres dirigeants africains véreux.

Pour les Tchadiens en général, l’ancien ministre des affaires étrangères sénégalais, est un allié de poids d’Idriss Deby sur le continent. Cette relation date depuis l’apparition des mouvements armés hostiles tchadiens de l’Est qui avaient menacé à maintes fois de renverser le régime de Ndjaména.

Pour rappel, 2006, après l’attaque de Ndjaména par le Front Uni pour le Changement (Fuc), Cheikh Tidiane Gadio, a été sollicité par l’opposition armée tchadienne à travers M. Alioune Tine, alors Secrétaire Général de la RADDHO, afin d’intercéder auprès du président sénégalais, Abdoulaye Wade pour qu’i sensibilise et convainque son homologue tchadien, d’accepter l’idée du dialogue politique inclusif, seule voie qui mène le pays vers la paix civile.

En 2008, après la 2ème attaque de Ndjaména, par l’Union des Forces de la Résistance (UFR), en pleine conférence à Dakar, l’ancien ministre des affaires étrangères, a été interpellé publiquement par un journaliste tchadien réfugié dans le pays de la Téranga sur le soutien diplomatique du Sénégal au pouvoir d’Idriss Deby. A l’époque, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise, avait avoué être  en direct par téléphone avec Ahmat Allami, ex-ministre des affaires étrangères du Tchad pour chercher des soutiens africains et français à Idriss Deby encerclé et retranché au palais présidentiel par les éléments de l’UFR.

En 2013, lors de l’invasion du nord Mali, par les groupes djihadistes, le panafricaniste Cheikh Tidiane, a été reçu plusieurs fois à Ndjaména par Idriss Deby. Il était monté au créneau dans les médias africains et étrangers, avait investi les palais présidentiels et les chancelleries occidentales pour convaincre tout le monde sur le bien-fondé de l’intervention des troupes tchadiennes, seules jugées aptes de déloger les mouvements terroristes qui avaient occupé illégalement la partie septentrionale du Mali.

Depuis lors, il  est régulièrement reçu à Ndjaména au palais rose par Idriss Deby. C’est dans ce cadre qu’il a de nouveau convaincu le dirigeant tchadien de l’aider à créer l’Institut Panafricain de Stratégies de Dakar, cadre des réflexions et des propositions stratégiques sur des enjeux géopolitiques.

En 2016, lors du lancement à Paris, du Think Thank,  Afrikamaono, crée par les étudiants africains, Cheikh Tidiane Gadio qui intervenait à cette occasion comme expert, était interpellé dans la salle par des Tchadiens pour ses relations douteuses avec Idriss Deby.

C’est dans ce cadre que l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise, obsédé d’aller jusqu’au bout dans la protection d’Idriss Deby, s’est retrouvé de nouveau en 2017, un lobbyiste pour intervenir auprès des Américains afin de sauver le chef de l’Etat tchadien des griffes de Donald Trump qui a placé le Tchad dans  une liste noire  appelée « Travel ban ».

Malgré donc les nombreuses interpellations des Tchadiens qui ont demandé à M.Gadio de prendre du recul d’Idriss Deby, il n’a pas daigné considérer leurs avis, ce qui lui vaut aujourd’hui, ses ennuis avec les Américains. Vouloir servir à tout prix Idriss Deby peut créer des soucis à tous ceux et celles qui s’obstinent. A qui le tour demain ?

Makaila.fr