Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Tchad : recycler les diplômes pour  une diplomatie active
L'administration est une continuité a-t-on l'habitude de le dire. Continuité bien sûr dans le sens de celui où évidemment  l"es hommes passent et les actes restent.". Principe sacrée de l'administration. Mais continuité l'est aussi dans le renouvellement des hommes pour une rénovation du travail. 
Rénovation par rapport aux nouvelles donnes du monde changeant, par rapport aux nouvelles idées  , par rapport à la vision  du nouveau occupant du lieu....,
 
 
Ce principe de continuité ,il faut le signaler, est resté par ailleurs dans la pratique comme un moyen de satisfaction politique., surtout en matière des alliances politiques. D'où la notion du partage où on entend souvent suffoquer le vocable de"gouvernement de large consensus ".
 
Ainsi, le Tchad, le pays de Beri, en a connu plusieurs gouvernements de la sorte,  et, où il se classe parmi les champions dans le domaine de l'instabilité du poste. Ici, c'e qui importe n'est plus ce que vous connaissez mais ce que vous êtes. c'est juste ce qui se passe aujourd'hui sous Idriss Deby et son PM, Pahimii .Et que nous prenons la peine de vous le transceder en deux lignes :
 
Tous les postes de SG des ministères sont occupés â 90% par des jeunes Zakhawa et le reste plus les DG par des Moundang,. sauf ceux  des directions techniques sont plus ou moins apparentés aux  ministres.  C'est du "tu manges et je mange " comme disaient les Ouest Africains. 
 
En évidence, "tu manges et je mange " a élu domicile seulement au temps du PM Dadnadji Joseph.,car pour ce dernier ,tout ministre ayant un projet de décret doit obligatoirement le lui transmettre  sous sa forme électrique pour y insérer ses parents avant de le mettre sous papiers. Sinon, la suite est connue . Et, cette logique fait règle aujourd'hui et sera pour bon. 
 
Seul exception :Le Ministère des Affaires Étrangères et l'Intergration Africaine où  son excellence Taha ne fait ni profiter les parents du PR et PM moins encore les siens. Appelé spécifiquement pour relever ce que Moussa Faki, a déjà ruiné, notre technocrate a passé outre de la diplomatie active, chère à IDI. Le technocrate, Brahim Hissein Taha, diplomate chevronné, a besoin lui aussi d'être recyclé sur la diplomatie familiale base de celle dite africaine enseignée dans les ENA avant de la rayonner ailleurs. 
 
Au lieu de faire rayonner la diplomatie tchadienne en renouvelant d'abord  son staff ancien par des corps chauds (jeunes de la technologie) ,Son excellence Taha a emprunté la même voix que celle de son prédécesseur. Ne rien changer. Au lieu de changer pour échanger, Ne rien changer à mis le Tchad dans la liste noire des américains. Le Tchad ne coopère pas, lit-on sur tous les réseaux sociaux .Accusation grave. 
 
Le président Américain, Trump, très actif dans le Tweet et les réseaux sociaux, n'a pas besoin de transmettre son message par les anciens canaux de communication qui, pour lui sont déjà obsolètes. Et, c'est ce qu'il fait chaque jour. 
 
Or, chez nous, presque la majorité de nos diplomates est quasi ignorante de ce qu'on appelle NET et avec à leur le ministre en question. " Fini le temps de télégramme et de fax" , nous fait glisser un agent du MAE,  avant  d'ajouter que " son Excellence ne connais rien du Tchad et de ce qui se passe au Tchad... celui là n'est pas le genre des tchadiens qui aident leurs aînés. " Tu vois, dit-il " il va sortir comme il est venu... Il ne va même pas aider une seule personne de ses parents ." 
 
Alors, ces raisonnements  nous ramène à penser au versé de la bible qui dit " aides toi, Dieu t'aidera ". Et, dans ce cas, peut-on ramener son excellence Taha et sa vieille génération à l'Eglise pour apprendre la notion d'aide ? Pour ma part, je ne le pense pas. Idriss Deby doit simplement revoir sa copie. Seulement ,il doit nommer les gens ayant l'amour de leur famille puisque il est démontrer que celui qui n'aime pas sa femme, n'aime pas ses enfants  et celui n'aime pas ses enfants n'aime pas ses parents et celui qui n'aime pas ses parents n'aime ses concitoyens etc. Un processus. 
 
A. Abou Nadji