Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Les voleurs de la République du Tchad

 Malgré tout le bruit les vrais voleurs de la République jouissent d’impunité et affiche de plus en plus leur orgueil.

Les Bourmas SABIT viennent d’inauguré la maison du voleur de la République AZENE BOURMA qui a couté 5 milliards de nos francs cfa.

Lorsqu’il était TPG AZENE se fait payer plusieurs fois sur un même marché en abusant de la confiance de son beau-père.

En plus de l’argent facilement acquis, ce petit opportuniste, prend à chaque paiement d’un commerçant 20%, c’est ainsi qu’il a vidé les caisses du trésor public, comme le Président même a reconnu que le trésor public a été asséché, mais ce qui blesse, ce qu’il se balade à N’Djaména au vu de tout le peuple tchadien et vient d’inaugurer la maison qu’il a construit avec la sueur du peuple tchadien.

Personne ne croit à la bonne gouvernance, tant que ces traitres de la république qui ont acquis des immeubles au Canada ne sont pas traduits devant la justice et les biens saisis pour verser les fonds au trésor public sortis par cette bande de voleur.

 

Nous continuons à dénoncer jusqu’il est justice soit rendu.

 

Le Ministre de la justice du Tchad, avait indiqué qu’une poursuite sera faite et le Tchad s’est saisi de l’affaire, mais depuis on ne parle plus, et les voleurs se promènent avec une forte protection des militaires sans aucun statut qui les permettent et cette protection est payé par les fonds du contribuable Tchadien.

 

Vraiment le ridicule ne tue pas et au contraire les voleurs et pilleurs de la République sont promus au-dessus de la loi et du peuple.

Nous continuons à dénoncer ces voleurs pour qu’ils rendent compte un jour au peuple Tchadien.

Affaire à suivre

 

 

Correspondant Makaila.fr