Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 La littérature tchadienne à l'honneur : présentation du recueil de nouvelles "La journée de l'enfant africain"
 
Le samedi 7 octobre 2017, s'est tenue au CEFOD à Ndjamena une conférence de presse de présentation du recueil de nouvelles « La journée de l’enfant africain ». Cet événement exceptionnel a été organisé par l’Association des écrivains tchadiens d’expression française (ASEAT). La conférence de presse était d’ailleurs modérée par l’indispensable Sosthène Mbernodji, secrétaire général de l’Association.
 
Ce passionnant recueil de nouvelles regroupe les 6 meilleures nouvelles du concours littéraire « Les enfants de Toumaï », dont la première édition s’est tenue en décembre 2016. Ce prix été créé l’année dernière pour permettre l'éclosion de jeunes talents littéraire au Tchad, en l’absence d’une politique culturelle viable de l’Etat. Il a été conçu et parrainé par l’écrivain Thomas Dietrich, qui a par ailleurs préfacé le recueil de nouvelles. Le jury du prix littéraire, présidé par le professeur Ngaoudandé de l’université de Ndjamena, a sélectionné parmi plus d’une centaine de textes en lice 6 nouvelles méritants de figurer dans un recueil collectif. Qui a donc été présenté à la presse et au grand public ce samedi.
 
Les auteurs de ces nouvelles sont Mbaibé Guentar Béba (1er prix de la nouvelle), Ngodji Taramba (2ème prix de la nouvelle), Mairo Sorel (3ème prix de la nouvelle), Nicole Ndoubayo Momadji, Fonretouin Domwa et Mbaigannon Mbayo. Cinq d’entre eux étaient présents samedi au CEFOD pour exposer leur œuvre, qui porte sur des sujets aussi importants que l’excision, l’éducation sexuelle, l’exclusion sociale, le triste phénomène des enfants des rues, la conservation du patrimoine ou encore l’impunité des puissants. Les jeunes mais talentueux auteurs en ont d’ailleurs profité pour dédicacer leur ouvrage à l’assistance, venue nombreuse.
 
Les 500 exemplaires du recueil collectif, publié par les Editions Toumaï (de Barka Tao) ne sont pas destinés, dans leur immense majorité, à être vendus. Ils seront distribués gratuitement dans des lycées, privés et publics mais aussi dans des bibliothèques ou centres culturels à Ndjamena, Mongo, Bongor, Sarh, Kélo, Laï, Doba, Abéché... Ainsi seront-ils à la portée de tous, de tous les enfants de Toumaï.
 
Une deuxième édition du concours littéraire « Les enfants de Toumaï » sera organisée en 2018, avec bien entendu un deuxième recueil des meilleurs textes à la clé.
 
La rédaction de Makaila.Fr