Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

La CTDDH redoute l'extradition vers le Tchad des opposants armés arrêtés au Niger

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS

C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E-mail : ctddh_organisation@yahoo.fr

Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

 

Communiqué de Presse N°62/2017

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme(C.T.D.D.H) est extrêmement préoccupée par la menace d’extradition du Niger vers le TCHAD de Monsieur MAHAMAT HASSANE BOULMAYE responsable d’un mouvement rebelle armé contre le pouvoir de Ndjamena.

En effet, si la C.T.D.D.H de par sa vocation d’organisation de défense des Droits de l’Homme demeure opposée à toute tentative de conquête du pouvoir par les armes et donc à toute forme de contestation par la violence des armes, elle reste en revanche et par principe opposée à toute forme d’extradition des prisonniers vers des pays où leurs vies seront en danger.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme(C.T.D.D.H) demande au Gouvernement Nigérien de ne pas extrader Monsieur BOULMAYE au Tchad où sa vie est en danger et où il ne bénéficiera certainement pas d’un procès équitable.

En effet, les autorités Tchadiennes en cas d’extradition n’hésiterons pas à le faire tomber sous le coup de la loi antiterroriste ; loi au demeurant liberticide qui avait permis en son temps un procès expéditif, sans assistance d’avocat et partant, de l’exécution des 10 terroristes de Boko Haram.

Fait à Ndjamena le 19 Octobre 2017

Le Secrétaire Général

 

Mahamat Nour IBEDOU