Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Les choses se compliquent pour Idriss Deby : Donald Trump inscrit le Tchad dans la liste des pays « blacklistés »

Principal allié des occidentaux dans la lutte anti-terroriste, le Tchad d’Idriss Deby vient lui-même d’être inscrit par un décret parmi les Etats dont les ressortissants sont interdits d’entrer aux Etats-Unis au même titre que la Corée du Nord et le Venezuela.

Deux semaines seulement après la rupture de ses relations diplomatiques avec le Qatar qu’il accuse de vouloir déstabiliser son régime en soutenant les groupes rebelles qui lui sont hostiles, rien ne va pour le dirigeant tchadien, Idriss Deby. Son pays est « blacklisté » par le département d’Etat américain, parmi ceux dont les citoyens ne peuvent entrer aux Etats-Unis, pour de motif sécurité intérieure.

Cette décision est tombée hier relayée par la presse internationale.

Alors que le régime d’Idriss Deby est considéré par les chancelleries européennes comme un allié de poids dans la lutte contre les mouvements terroristes, le président Donald Trump, dit le contraire à travers un décret qu’il a signé en mettant le Tchad d’Idriss Deby parmi les pays dans le collimateur de l’Amérique.

Depuis une semaine, l’Ambassade des Etats-Unis au Tchad, n’a pas autorisé les diplomates tchadiens détenteurs des passeports diplomatiques de se rendre à la 72ème Assemblée Nationale de l’ONU, cette décision a irrité Idriss Deby ce qui l’a empêché d’effectuer le déplacement pour New-York.

D’autres sources nous indiquent que plusieurs rapports d’ONG américaines des droits humains travaillant sur la situation du Tchad, ont alerté la présidence américaine sur la prolifération avec l’autorisation d’Idriss DEBY, des courants religieux islamistes dangereux.

 A cela s’ajoutent les enquêtes menées par des journalistes d’investigations canadiens qui ont révélé au monde entier l’enrichissement illicite des membres de la famille régnante qui ont acquis des propriétés au Canada en dilapidant les ressources du pays à des fins privées et personnelles.

Les Etats-Unis sont formels, le Tchad ne peut pas à la fois prétendre lutter contre le terroriste et encourager sur son sol des tendances religieuses extrémistes.

Comment Idriss Deby qui harangue la communauté internationale peut-il se tirer des griffes de l’intraitable président américain, Donald Trump ?

Que va-faire Idriss Deby maintenant ?

Makaila.fr