Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

 Tchad : la démolition de l’église par des bulldozers de l’Etat, témoigne de l’incurie des autorités à l’égard des édifices religieux

Dans un pays comme le nôtre reconnu laïc, l’Etat tchadien doit être prudent avec les édifices religieux représentatifs de toutes les communautés confessionnelles qu’elles soient majoritaires ou minoritaires, et ce, pour garantir la cohésion interconfessionnelle afin d’éviter de frustrer les unes en plaisant aux autres.

La démolition ce vendredi matin 04 août à coup des bulldozers de l’Eglise assemblée de Dieu, voisine du Restaurant la caravelle par les forces de l’ordre, témoigne l’incurie des autorités tchadiennes à l’égard des symboles religieux du pays.

Il fallait recourir à d’autres moyens de résolution de ce genre des contentieux  pour éviter de créer dans le pays des tensions communautaires qui risqueraient de nous plonger dans des situations conflictuelles qui rappellent celles que traversent nos voisins qui se sont enlisés depuis des années.

Etant donné l’affaire est restée pendante devant la justice, les autorités tchadiennes ne devraient pas faire l’usage disproportionné des moyens armés et des engins motorisés pour détruire les biens immobilier des particuliers organisés en communauté religieuse.

La  démolition de cette église remet en cause, les prétendus efforts et les slogans creux des hommes politiques tchadiens qui disent œuvrer dans le cadre d’un dialogue inter-religieux de l’ensemble des composantes nationales du pays.

Makaila.fr