Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Qui est Brahim Allawait, ce soudanais, Général dans l’armée tchadienne ?

Depuis l’arrivée au pouvoir du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), Brahim Allawahit, ce zaghawa soudanais naturalisé tchadien est réputé pour avoir tué nos compatriotes. Il bénéficie du soutien personnel du président de la république, Idriss Deby qui l’encourage dans sa folie meurtrière à l’encontre de nos populations.

Celui l’auteur des massacres des 13 prisonniers de Massaguet. Il mérite d’être arrêté et traduit devant une juridiction pénale afin qu’il soit jugé et puni sévèrement par la loi tchadienne pour crime de sang.

Comment peut-on expliquer que pour payer la diya, il s’est permis de prendre 21 millions de nos francs pour régler cette question de sang versé ?

Il oublie que la convention internationale interdise formellement d’exécuter des prisonniers mêmes en période de guerre. Alors que les personnes qu’il a sauvagement assassinées, sont Tchadiennes et n’étaient pas non plus armées mêmes si elles sont militaires en prison.

Cet acte criminel qui relève d’une enquête judiciaire internationale vient d’avoir une issue sans tenir compte de la justice tchadienne isolée ni prise en considération par ces ayant-droits à la vie et à la mort de nos concitoyens.

Cela nous rappelle aussi l’affaire de la jeune lycéenne Zouhoura, qui s’est terminée à queue de poisson et les auteurs sont sortis indemnes sans être punis. Ils sont partis en Tunisie et en Afrique après avoir falsifié des diplômes tchadiens pour se passer et aller étudier à l’étranger.

On a entendu des discours éloquents sur la moralisation de l’administration, ce ne sont que des slogans creux sans effet sur la société tchadienne.

Comment peut-on laisser libre le Général Brahim Allawahit qui tue et vole les Tchadiens alors que l’on accuse le maire de Moundou Laokein Médard est arrêté et détenu pendant deux semaines pour 800.000 f cfa.

Comment Brahim Allahwait peut-il avoir 20 villas à Ndjaména et au Soudan avec son salaire ? Si ce n’est pas un vol ?

Ce Général représente une réelle menace pour la sécurité intérieure des citoyens tchadiens dans leur propre pays.

Correspondant de makaila.fr