Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Le limogeage des ministres, une routine et un non-événement au Tchad

 

Limogeage, corruption et clientélisme au Tchad s’enchaînent au Tchad mais les  vrais coupables sont toujours épargnés des poursuites.

On vient de voir un nième épisode du Gouvernement Tchadien, mais c’est un non-événement, tant que les vrais voleurs de la République jouissent normalement de la protection de DEBY.

Ceux qui doivent rendre des comptes aux Tchadiens, sont : Adoum Younousmi, Djiddo Fadoul Sabre, Abdramane Hassan Bedeye, Mahamat Timane DEBY, les vrais voleurs de la République et surtout l’ancien TPG Hissein Bourama Mahamat Zene, son petit frère, le filou IBRAHIM ALKHALIL HISSIEIN BOURMA, DAOUSSA IDRISS DEBY. Ils sont appelés à être traduits devant la justice pour que les Tchadiens consolent leurs malheurs.

Ce fameux Ministre de l’Elevage vient de trouver une situation où tout le monde a pris sa part de gâteaux et lui vient de prendre le coup, c’est normal, mais où sont les vrais coupables ?

Qui a signé le marché ?

Qui a effectué des paiements ?

Qui est le Maître d’Ouvrage ?

Le Bureau d’étude et de contrôle qui certifie les travaux et les paiements.

Si on veut faire de ménage, allons jusqu’au bout de la chaîne.

Sinon c’est un non-événement qui est devenu une routine pour le Tchadien Lamda.

Correspondant de makaila.fr