Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: dénommée marche du peuple pour exiger l'alternance au Tchad, plusieurs organisations de la société civile, des mouvements citoyens et partis politiques vont descendre dans la rue le 06-02-2021 en vue de protester contre le pouvoir actuel d'Idriss Deby //

Archives

Publié par Mak

Le Message d’Espoir et d’Unité lancé par un Compatriote au de la crucifixion de Notre Jeune Démocratie qui s’annonce le 8 Aout 2016

A compter de demain, après l’investiture de la honte notre jeune démocratie déjà boiteuse sera crucifiée. Aux dernières nouvelles, certains chefs d’états africains membres du syndicat seraient déjà en place.

 

D’autres joindront demain pour officialiser la célébration de ce qui a été le pire des hold-up électoraux dénoncé par la majorité de la population tchadienne. Ce weekend a été vibrant d’évènements malheureusement tristes mais aussi porteurs d’espoir. L’opposition politique réunie au sein du FONAC a bravé les interdictions de celui qui se prend pour le tout puissant ministre à savoir Ahamat Bachir. Selon les informations reçues, le dispositif policier composé d'éléments de la police, la garde nationale, des gendarmes, et même de la Garde Républicaine, ont pris en otage tout N’Djamena. Les leaders politiques sont encerclés chez Kebzabo, et toute circulation même à pied est interdite dans la zone choisie pour la marche pacifique. Malgré cet état de siège, la population a répondu à l’appel de l’opposition dans plusieurs villes. Fidèle à ses principes de violence, les forces du désordre ont répriméviolemment les manifestants. C’est dans ce contexte très turbulent et sous le silence complice de la communauté internationale que vont se dérouler les festivités du coup forcéorganisé par le MPS. Oui, demain commence un autre chapitre du calvaire du peuple tchadien. Après 26 ans de bilan complètement néant, l’intronisation du Sultan Deby n’apportera rien au peuple. Rien ne marche en ce moment. Le pays est déjà à genoux et ne fera que s’enfoncer davantage parce que ce régime n’a absolument plus rien à lui apporter. 26 ans de règne de terreur, d’oppression et d’humiliation ça suffit. Laissez-nous rebâtir notre nation et redonner espoir à une jeunesse abandonnéeà elle-même et qui ne vous fait plus confiance parce qu’elle est loin d’être votre priorité.

Ne parlons plus de démocratie au Tchad. En quoi ce qui se passe chez nous est-il diffèrent des partis uniques? Les libertés fondamentales sont violées au quotidien comme en témoignent les récentes interdictions de marche pacifique et de meeting de ce weekend. Notre constitution nous autorise à protester contre tout régime qui s’impose de force contre la volonté du peuple, mais l’armée clanique à travers une administration corrompue et acquise à sa cause la viole à volonté. Ce qui est écœurant c’est l’indifférence de la communauté internationale vis-à-vis du drame tchadien. On nous enseigne et dicte les vertus et les valeurs de la démocratie mais en réalité, c’est comme si certains peuplescomme le Tchad n’ont pas droit àjouir de ces valeurs. Pourquoi une démocratie d’exception au Tchad ? Nous tchadiens, n’avons-nous pas le droit de vivre libre ? Pourquoi le sourd d’oreille des organisations internationales face à un peuple qui est si tant agonisé simplement par un régime clanique? Ne méritons-nous pas mieux que cela?

En tout cas, le peuple continuera de se battre parce qu’il est claire que notre salut ne viendra pas d’ailleurs mais de nous-même. Le régime est fragilisé et ne vit désormais que dans la peur. Ceci est évident parce que la force de la rue est désormais plus forte que toute dictature. Le printemps arabe et bien d’autres luttes nous ontenseignécela et les dictateurs en ont bien compris. Sinon que comprendre qu’une armée clanique aussi équipée et considérée comme la plus forte en Afrique puisse avoir peur des marches pacifiques prévues par un peuple aux mains libres? Pour un rien, c’est tout l’arsenal militaire qui se mobilise et se dresse contre le peuple. On adilapidéde grosses ressources de notre manne pétrolière pour l’achat de ces armes tout juste pour conserver le pouvoir. La preuve en est que le locataire de notre palais rose a clairement fait observer qu’il n’est pas arrivé a la tête du pays par un billet Air Afrique. Vous connaissez que le langage de violence, mais sachez que vous n’êtes pas éternel et qu’il est juste question du temps. En durcissant votre position qui ne consiste qu’à réprimer ce peuple vous ne faites pas vous-même service. Vous ne faites que le radicaliser et le motiver à faire un front unique contre vous et vos complices. Le quinquennat qui commence demain 8 Aout sera un mandat durà avaler pour vous et tous les vautours qui vous entourent. On vous empêchera de dormir. Si le peuple fait dos mur, il n’a pas un autre choix à faire que de se lever comme un seul homme pour riposter et arracher sa liberté. Ce jour arrivera certainement par ce que les tchadiens en ont marre. La jeunesse se cherche, l’opposition politique la vraie semble se réveiller. Tout se consolide. Comme on vous l’a montré ce weekend ce n’est qu’un warm up. Nous braverons nos différences et formerons une communauté de lutte contre notre ennemi commun que vous et votre régime représentez. Il est important que nous revoyions tous ensemble toutes les forces confondues (opposition politique, société civile, opposition militaire) nos plans d’actions et attiser voire adapter nos stratégies de lutte pour une victoire finale. Conjuguons nos efforts et restons unis.

 

C’est la condition sine qua non d’une lutte efficace. Chère dictature, ceci sera le boulot que nous nous y attelons sous ce quinquennat que vous essayez de nous imposer. Comme la plupart des tchadiens, j’ai été déçu mais j’ai le moral haut et ai confiance en la détermination de mon peuple de toutes les forces vives éprises de changement. Ceci est un message d’espoir, d’encouragement à tous les compatriotes qui se battent au jour le jour au front et bien loin de notre terre natale. L’espoir est ce qui doit nous motiver au de-là des horizons ténébreux du temps actuel. Dans l’unité et la sérénité et en plaçant la patrie d’abord avant toute autre ambition nous y arriverons.

 

Votre compatriote révolté mais nourri d’espoir

Mbaidanem/USA