Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

1er mai 2016, fête du travail : hommage à l’UST et au courage des travailleurs au Tchad

Ce dimanche, 1er mai 2016, à l’instar du reste du monde, les travailleurs tchadiens mobilisés au sein de l’Union des Syndicats du Tchad (UST), célèbrent, la fête du travail qui tire son origine du samedi 1er mai 1886 à Chicago où un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains. A cette occasion, une grève lancée par 40.000 salariés a paralysée de nombreuses usines.

Pourquoi un hommage à l’Union des Syndicats du Tchad (UST) ?

Par ce que l’Union des Syndicats du Tchad (UST), demeure la seule force syndicale et sociale représentative de tous les secteurs publics et privés avec des prises de positions courageuses en terme des revendications salariales des acquis des travailleurs tchadiens.

Avec d’autres organisations de la société civile du Tchad, l’UST, est à l’origine de la création du mouvement citoyen « ça suffit » qui a contesté la candidature à un 5ème mandat d’Idriss Deby. Ce qui lui a valu l’arrestation de son vice-président Younous Mahadjir et d’autres militants associatifs, jugés arbitrairement et condamnés à 4 mois avec sursis.

Dans sa logique de poursuivre sa lutte légale contre les dérives du pouvoir, l’Union des Syndicats du Tchad (UST), a quitté la CENI et tous les organes gouvernementaux au sein desquels, elle représentait les intérêts des travailleurs tchadiens.

Notre rédaction makaila.fr rend hommage appuyé à l’Union des Syndicats du Tchad (UST) et à tous les travailleurs tchadiens pour leur détermination légendaire à s’opposer contre toutes dérives autocratiques du régime d’Idriss Deby.

 

Face à ce contentieux post-électoral qui agite le pays, il faut compter sur l'UST qui n'as pas encore dit son dernier mot  pour débloquer la situation politique actuelle.

 

Makaila.fr