Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Terrorisme au Tchad: Abbas Kayangar avait tiré la sonnette d'alerte

Tchad : Alerte terrorisme

Ceci n’est que mon humble avis tiré des analyses profondes et des observations que j’ai commencé a faire depuis mai 2014 où j’avertissais que Boko haram allait frapper le Tchad…Notre pays est sous une menace imminente d’actes terroristes de la nébuleuse Boko haram, ces illuminés fanatiques veulent faire entendre leur message sanglant a toute l’Afrique et au monde, alors où les regards sont focalisées sur la désignation du Président tchadien a la tête de l’Union africaine.

 

Même si affaibli, Boko haram pourra commettre des actions désespérées pour s’en prendre à des « cibles molles », a savoir les marchés, les lieux de cultes (musulman ou chrétien), les écoles, les gares routières, les terrains de jeux sportifs, les débits de boissons, cérémonies de mariages, etc…il sera extrêmement difficile de poster des policiers et des militaires devant chaque potentielle cible molle. La vigilance doit être de rigueur, les responsables sécuritaires doivent écouter les pauvres gens que nous sommes et lancer dans l’immédiat et sans délai, une vaste opération de fouille dans les grandes villes en impliquant les chefs de quartiers, de carrés et certains habitants cibles. On doit redoubler de vigilance et d’appels a la radio et a la télé en évitant la psychose. On doit aussi suspendre les marchés hebdomadaires dans les villages et villes du pourtour du lac Tchad. Surtout, surtout, la vigilance doit être de mise partout et dans le sud du Tchad…Elle (secte sanguinaire) voudra également se faire entendre durant la période électorale, les cellules dormantes vont se réveiller…

Les derniers attentats à Guitté étaient prévisibles que Boko haram allait frapper pour se faire de la publicité macabre avec l’événement historique d’Addis Abeba.

 

Abbas kayangar