Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

26ème sommet de l’Union africaine : confier le destin de l’Afrique à Idriss Deby est suicidaire

Le 27 janviers 2016, s’est ouvert à Adis Abeba, le 26ème sommet de l’Union africaine consacré principalement aux dossiers chauds qui agitent le continent.

Les rumeurs en provenance d’Adis Abeba, capitale éthipienne où s’est ouvert depuis le 27 janvier 2016, les travaux du 26ème sommet de l’organisation continentale, font état de la désignation évidente d’Idriss Deby qui remplacera son homologue Zimbabwéen Robert Mugabe appelé à lui passer la main.

Dans l’opinion publique tchadienne, nombreux sont ceux qui pensent que Idriss Deby n’est pas celui qui doit être porté à la tête d’une organisation continentale comme l’Union africaine. Parce que celle-ci ne peut être dirigée par un homme dont les mains sont pleines de sang et accusé pour sa responsabilité dans les faits de crimes de génocide reproché à l’ancien président tchadien Hissein Habré dont le jugement est en cours à Dakar.

L’Union africaine doit faire preuve de rigueur pour éviter le copinage, l’affinité et le caractère syndical qui lui sont imputée par les populations sur le continent.

Idriss Deby n’aucune capacité de négociations ni l’envergure nécessaire pour assumer et résoudre les crises politiques actuelles qui traversent les pays africains. Lui confier le destin de tout un continent est simplement suicidaire.

 

Makaila.fr