Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Tchad: Et si nous allions à l’école du BURKINA-FASO ?

Le peuple burkinabè vient une fois de plus faire preuve d’une maturité incontestable par la transition, l’organisation d’une élection présidentielle crédible, transparente sans aucune irrégularité et par la publication des résultats en un temps record: quel exemple éloquent pour l’ensemble des pays africains dits « démocratiques » avec des mandats illimités ; quelle leçon pour les puissances de ce monde.Eh oui ! l’africain doit non seulement en être fier mais le plus important emboiter les pas politiques et citoyens du peuple frère du Burkina-Faso et voire plus.

Qu’en pensez-vous, qu’attendez-vous peuple tchadien, jeunesse tchadienne, société civile tchadienne, opposition tchadienne ? Et si nous en parlions ensemble sans la langue de boa ?

A quelques mois de l’élection présidentielle de 2016, un pays sahélien comme le nôtre, dirigé depuis plus de 20 ans d’une main de fer comme le nôtre vient de s’affranchir à la seule différence qu’il a une société civile forte, une opposition forte, crédible et soudée. Malgré les magouilles qui se dessinent ça et là, l’élection présidentielle de 2016 au TchadSANSIdriss DEBY ITNOest possible. Oui ! C’est encore possible. Aucune puissance, aucune institution ne viendra libérer le peuple tchadien des bras de l’enfer. Notre sort est entre nos mains, et dépend inconditionnellement de notre responsabilité historique, de notre capacité d’une réaction spontanée face à cette situation qui se pérennise.Alors qu’attends-tu peuple tchadien ?

Honneur à toi peuple burkinabè fierté de l’Afrique!

Debout comme un seul homme et à l’ouvrage peuple tchadien !

La nuit,certes a été longue, mais le soleil de ta liberté se lève bientôt.

Cette liberté tant attendue, naîtra inévitablement de ton courage légendaire.

Peuple tchadien, seule la lutte libère !

Que Dieu le Tout Puissant bénisse le Tchad !

 

 

 

 

Tchad: Et si nous allions à l’école du BURKINA-FASO ?