Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Les député-es européen-nes ont condamné la junte militaire et exigent le gel des avoirs des auteurs du coup d'état// Au Tchad, la plateforme Wakit Tama" l'heure est arrivée " appelle ce jeudi 19 mai 2021 le peuple à manifester pour le retour à l'ordre constitutionnel //

Archives

Publié par Mak

Burkina-Faso: plusieurs étudiants tchadiens expulsés, interpellent  Idriss Deby attendu à Ouaga
Burkina-Faso: plusieurs étudiants tchadiens expulsés, interpellent  Idriss Deby attendu à Ouaga
Burkina-Faso: plusieurs étudiants tchadiens expulsés, interpellent  Idriss Deby attendu à Ouaga
Burkina-Faso: plusieurs étudiants tchadiens expulsés, interpellent  Idriss Deby attendu à Ouaga

Ambassade du Tchad à ouaga:Des étudiants tchadiens inscrits à 2ie crient leur détresse.

 

Ce lundi 21 décembre 2015,l'Association des Etudiants à l'Institut International de l'Eau et de l'Environnement(2ie)ont organisé 1 sit-in devant l'ambassade de notre pays,sise à Ouaga 2000.

L'objectif de notre manifestation est d'interpeller les responsables de la représentation diplomatique sur la situation que vivent nous les étudiants expulsés de 2ie.

<<Nous voulons étudier>>,<<payer nos frais de scolarité et bourses de subsistance>>.

C'est entre autre,ce que vous pouvez lire sur nos pancartes et banderoles.

Faute de n'avoir pas pu s'acquitter de nos frais de scolarité et de subsistance pendant l'année académique 2013/2014,2014/2015,2015/2016 et le non respect de l'engagement de l'État tchadien vis-à-vis de l'école et des étudiants tchadiens.

L'ambassadeur M.Mbatna Bandjang,non allié des étudiants, a ordonné les militaires burkinabés de nous(étudiants)expulser à 400m de l'ambassade parce que les étudiants à 2ie,l'État leur privilège mieux par rapport aux autres étudiants.

L'ambassadeur du Tchad que nous le connaissons, ne reconnaît pas nos problèmes posés.

Nous disons au Président de la République du Tchad,Idriss Déby Itno de nous trouver immédiatement une solution définitive à nos problèmes.

Le comité de mobilisation estudiantine

Fait à Ouagadou, le 21 décembre 2015