Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

L'histoire d'une famille tchadienne réfugiée au Canada

Des réfugiés complètement démunis

Alors que le pays s'apprête à recevoir un contingent de réfugiés, la question se pose à savoir si les intervenants sur le terrain sont suffisamment outillés pour les accueillir convenablement.

L'histoire d'une famille du Tchad, arrivée chez nous il y a trois semaines, illustre bien ce défi.

Une mère de famille est arrivée à Québec il y a quelques semaines à peine, avec ses cinq enfants et ses deux petits-enfants.

En se rendant à son cours de francisation, lundi, elle s’est perdue dans son trajet d’autobus.

Plutôt que de se rendre à un poste de police, la femme a plutôt décidé de passer la nuit dehors sous un balcon.

Ses enfants ont appelé la police pour signaler sa disparition, mais la mère est rentrée d’elle-même le lendemain.

Des policiers sont tout de même allés faire un tour au logement de la famille et ils y ont découvert une situation lamentable: il n’y avait presque rien et tout semblait indiquer que les habitants ne passeraient pas l’hiver dans un tel état.

C’est donc tout à fait par hasard que les organismes du coin ont découvert à quel point cette famille était démunie et qu’elle n’avait aucune idée de ce que représentait de vivre dans la région de Québec à l’approche de l’hiver.

Source: http://www.tvanouvelles.ca/2015/11/18/des-refugies-completement-demunis