Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Idriss Déby serait impliqué dans l’assassinat d’Ahmadi Goukouni Weddeye, le fils de l’ancien Président tchadien Goukouni Weddeye qui a dirigé le pays de 1979 à 1982. C’est dans un communiqué d’Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme / Parti Révolutionnaire Populaire et Ecologique (ACTUS / prpe) publié le 22 octobre 2015, et dont copie nous est parvenue, que le Docteur Ley-Ngardigal Djimadoum, le Secrétaire général du parti, accuse l’actuel homme fort du Tchad, d’en être l’auteur.

Idriss Déby accusé d’être à la base de tous les maux qui touchent le Tchad

Idriss Déby est considéré par les dirigeants d’ACTUS / prpe, comme un criminel notoire, emprisonne et tue son peuple. Selon ce parti de l’opposition, l’assassinat le 7 octobre dernier d’Ahmadi Goukouni Weddeye, n’est que le reflet des abus du camp présidentiel, qui sont légitimés par le chef de l’Exécutif tchadien : « Nous condamnons avec fermeté, ce nouvel assassinat d’un citoyen tchadien, qui vient s’ajouter hélas, à la longue liste des meurtres commis par les proches du président actuel le Général président Sultan Déby. »

L’ACTUS / prpe précise même les faits ayant conduit à la mort de ce jeune officier de police de 28 ans : « Feu Ahmadi Goukouni Weddeye, aurait été agressé par trois individus, dont l’auteur principal serait M. Tahir Ali Tolo, un militaire proche du Général président Sultan Déby. »

Ce parti de l’opposition demande à la justice tchadienne de se saisir du dossier et que des sanctions soient prises à l’encontre d’Idriss Déby et de ses proches : « Que tous les auteurs de l’assassinat d’Ahmadi Goukouni Weddeye, soient arrêtés et jugés. Ils doivent subir la rigueur impitoyable de la justice, proportionnellement à la gravité de leur acte. »

Pensez-vous que ces accusations à l’encontre d’Idriss Déby sont fondées ?